Ethereum 2.0 : un premier client prêt pour le mainnet

Ehereum 2.0 accueille son premier venu – Alors qu’Ethereum 2.0 sera lancé dans quelques jours, Prysmatic Labs a publié la première version de son client Prysm, compatible avec le mainnet d’Ethereum 2.0. Des questions relatives à la décentralisation restent cependant en suspens.

Le client Prysm paré au décollage

Quelques semaines après son lancement, le contrat de dépôt d’Ethereum 2.0 à finalement atteint les 524 000 ETH nécessaires au lancement de la beacon chain.

De ce fait, le lancement de la beacon chain, qui équivaut aussi à la création du premier bloc aura lieu le 1er décembre.

Avec la fameuse date approche à grands pas, l’entreprise Prysmatic Labs vient de déployer la version 1.0.0 de son client Ethereum 2.0, Prysm.

« Nous sommes heureux d’annoncer la version 1.0.0 de Prysm avec un support complet du réseau principal d’Ethereum 2.0. »

Preston Van Loon, développeur d’Ethereum sur Github

Cela fait de Prysm le premier client Ethereum 2.0 à être prêt pour le lancement du mainnet. Malgré cela, Prysmatic Labs n’écarte pas la possibilité de voir une ou plusieurs versions de patch être déployées d’ici le lancement de la beacon chain.

Quid de la centralisation ?

Bien que cette nouvelle soit bonne pour le lancement d’Ethereum 2.0, elle ne sera pas sans impact sur la centralisation.

En effet lors du testnet Medalla, initié en août dernier, une écrasante majorité de noeuds – 96 % – utilisait le client Prysm.

https://journalducoin-com.exactdn.com/app/uploads/2020/09/medalla_nodes_diversification.png?strip=all&lossy=1&quality=66&w=1920&ssl=1
Diversification des clients sur le réseau Medalla – Source : Ethernodes

Cette centralisation autour d’un client unique pose de nombreux problèmes. En effet, l’un des objectifs d’Ethereum 2.0 et plus particulièrement de sa compatibilité avec plusieurs clients, était de résoudre le problème de dépendance au client Geth rencontrer sur Ethereum 2.0.

Espérons que d’autres clients arriveront à être prêts pour le lancement de la beacon chain et que la décentralisation sera plus marquée que lors du testnet Medalla. Il en revient aussi aux validateurs de ne pas tous se précipiter sur Prysm et d’explorer l’utilisation d’autres clients.

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour