Le futur d’Ethereum aura-t-il le visage d’Arbitrum ?

Une blockchain de plus chez Arbitrum – Arbitrum est une solution de seconde couche évoluant au-dessus d’Ethereum (ETH). Lancée en septembre 2021, celle-ci a su devenir, en quelques mois, la solution de seconde couche la plus sollicitée de ce réseau. Face à cet essor, de nombreux projets font le choix de migrer vers elle pour profiter de ses frais réduits.

Nansen met les voiles sur Arbitrum

Nansen est une entreprise proposant un outil d’analyse de blockchain. Ce dernier permet notamment de surveiller les adresses d’investisseurs ou de fonds d’investissement afin d’identifier les opportunités avant qu’elles ne se présentent au plus grand nombre.

Jusqu’à présent, le tableau de bord développé par Nansen permettait d’accéder aux données relatives à Ethereum, Polygon (MATIC), la Binance Smart Chain (BSC), Ronin ou encore Fantom (FTM).

Mais le mercredi 24 novembre, les équipes ont annoncé le déploiement de leur solution sur le réseau de seconde couche Arbitrum.

publication twitter nansen Annonce du lancement solution seconde couche Arbitrum
Publication de Nansen – Source : Twitter

« Les solutions de seconde couche, comme Arbitrum, ne sont pas seulement une question d’investissement. Elles sont la base des projets en cours et à venir dans la DeFi et l’écosystème NFT. Les solutions de seconde couche soutiendront les DAO, les mondes virtuels, l’ensemble de l’économie des créateurs et le métavers. »

Annonce de Nansen

>> Exceptionnel ! Jusqu’à 200€ offerts à l’inscription pour bien commencer dans la crypto <<

Arbitrum : l’avenir du scaling des blockchains ?

En parallèle avec cette annonce, Yasmine Karimi, chercheuse chez Nansen, a publié un rapport sur la proposition de valeur d’Arbitrum. Selon Nansen, Arbitrum serait l’une des solutions leaders aux problèmes de scalabilité rencontrés par Ethereum.

« Le rollup Arbitrum s’est avéré capable de mettre à l’échelle Ethereum, sans compromettre la décentralisation et la sécurité du réseau principal. »

Rapport de Nansen

En effet, Arbitrum a la possibilité de traiter environ 2 000 fois plus de transactions par seconde que le réseau de base Ethereum. De surcroît, Arbitrum permet de payer en moyenne 5 fois moins cher pour une transaction.

Arbitrum a la possibilité de traiter environ 2 000 fois plus de transactions par seconde que le réseau de base Ethereum. De surcroît, Arbitrum permet de payer en moyenne 5 fois moins cher pour une transaction.
Gas payé quotidiennement sur Ethereum et Arbitrum – Source : Nansen

De plus, Arbitrum est actuellement l’une des solutions de seconde couche ayant la meilleure compatibilité avec l’Ethereum Virtual Machine (EVM). Par conséquent, cela permet aux développeurs de déployer leurs applications décentralisées développées sur Ethereum, sans avoir à leur apporter de modification. Cette compatibilité a notamment permis à des protocoles, tels qu’Uniswap, 1inch, Aave et MakerDAO, de migrer vers Arbitrum.

En conclusion, Karimi revient tout de même sur les points faibles d’Arbitrum. Dans un premier temps, celle-ci aborde la période de retrait de 7 jours intrinsèque aux optimistic rollups. Notons tout de même que le DAI Token Bridge, développé par MakerDAO, a été déployé en septembre dernier sur Arbitrum One Mainnet et permet de retirer ses fonds en DAI, sans avoir à passer par la période de retrait.

De plus, les rollups, tels qu’Arbitrum, ne présentent pour le moment quasiment aucune fonctionnalité d’interopérabilité. Par conséquent, les utilisateurs doivent toujours repasser par le mainnet d’Ethereum pour migrer leurs fonds de rollup en rollup.

Récemment, la plateforme d’échange Binance a elle aussi embrassé la solution Arbitrum. En effet, Binance a ajouté la possibilité de retirer ses fonds de la plateforme directement vers le réseau Arbitrum. Cela permet notamment aux utilisateurs d’économiser de précieux frais de transactions.


Amateur de Bitcoin et de crypto ? Jusqu’à 200€ en cryptomonnaies vous attendent (sous réserve d’un dépôt minimum de 100€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l’offre sur le site officiel).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour