Layer 2 sur Ethereum : Blast déjà au cœur de la tourmente

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Blast prêt à exploser ? La semaine dernière, nos réseaux sociaux ont été envahis par un nouveau L2. Intitulé Blast, celui-ci a rapidement reçu de l’attention face aux participations de Paradigm et Standard Crypto lors de la levée de fonds. Cependant, les techniques marketing du projet ont été largement décriées, entraînant certaines tensions.

Le fondateur de Blast répond à la communauté

Mardi 21 novembre, le projet Blast a vu le jour, annonçant sur X (Twitter) sa volonté de créer un nouveau L2 sur Ethereum. Cette annonce fait suite à une levée de fonds de plus de 20 millions de dollars, avec la participation, entre autres, de Paradigm et Standard Crypto.

Blast annonce le lancement de son L2

En pratique, Blast est fondé par plusieurs acteurs déjà connus dans les cryptos. Le L2 est notamment fondé par Tieshun Roquerre, aka Pacman, le fondateur de la plateforme Blur.

Sur le papier, Blast se veut révolutionnaire. En effet, le L2 souhaite proposer un « rendement natif » sur la chaîne. Ainsi, les utilisateurs auront la possibilité de générer entre 3 et 4% de rendement de manière passive.

Néanmoins, le projet a rapidement fait l’objet de nombreuses critiques. Effectivement, celui-ci a été annoncé alors que le L2 n’a pas encore été déployé. De surcroît, le projet a été lancé avec un système d’affiliation qui permet de gagner des points Blast en fonction du nombre d’utilisateurs invités et des montants qu’ils ont bridgé sur Blast. Plus on aura de points lors du lancement, plus l’airdrop sera juteux.

Parce que oui, le réseau n’a pas été lancé, mais il est déjà possible d’y bridger des fonds. Du moins, il est possible de déposer des fonds dans un smart contrat multisignature, dont les retraits ne seront ouverts qu’au mois de février.

Autant dire que le système d’affiliation ponziesque couplé au « pont » qui n’est qu’un contrat multi-sig 3-5 n’a pas fait l’unanimité.

>> Vous ne faites pas confiance aux plateformes pour garder vos cryptos ? Ledger a la solution <<
<strong> Achetez votre wallet </strong>
Achetez votre wallet

Le fondateur de Blast se défend

Face à la multitude de critiques qui ont été soumises sur les réseaux sociaux, Pacman a décidé de prendre la parole et de clarifier certains points.

Dans un premier temps, il a adressé le caractère ponziesque du L2 pointé du doigt par de nombreux internautes. Ainsi, bien que le rendement semble « trop beau pour être vrai », il est bien réel et fondé. En effet, les rendements proviennent des dépôts de Blast sur Lido et MakerDAO. Ainsi, ils proviennent du staking d’ETH sur Ethereum ainsi que des rendements générés par les bons du Trésor américain détenus par MakerDAO.

« Ces rendements ne sont pas insoutenables. Ils constituent un élément essentiel de l’économie en chaîne et hors chaîne. La raison pour laquelle le rendement semble trop beau pour être vrai dans Blast est que Blast fait de ce rendement la valeur par défaut pour tout le monde. Il donne aux utilisateurs un rendement qui était caché à la vue de tous. »

Explique Pacman.

Dans un second temps, il a souhaité répondre aux nombreuses remarques faites vis-à-vis de la participation de Paradigm. En particulier sur l’implication de Paradigm dans la stratégie de lancement. À ce sujet, Pacman déclare que Paradigm n’a pas participé à la stratégie d’accès au marché.

« Nous consultons Paradigm sur la conception technique de la L2 (qui sera mise en service en février) – ils sont extraordinaires dans ce domaine. Nous ne consultons pas Paradigm sur le Go to Market – nous l’internalisons. »

Effectivement, Paradigm ne semble pas du tout ravi de cette méthode marketing. Dan Robinson de Paradigm a d’ailleurs exprimé le désaccord stratégique entre Blast et Paradigm sur X.

Enfin, Pacman a adressé les remarques liées au système d’affiliation mis en place. Selon lui, il s’agissait de la meilleure méthode pour créer une vraie communauté solide autour de Blast, tout en récompensant les premiers membres  de cette communauté.

« Prenons un peu de recul, Blast ne serait rien sans sa communauté. Notre objectif, en tant que premiers contributeurs à Blast, est de développer l’économie de la chaîne avec la L2 la plus rentable possible. Il faudra un village pour concrétiser cette vision. »

Ainsi, Blast rejoint la course des layers 2 sur Ethereum. Évidemment, ce n’est pas le seul projet à vouloir conquérir ces terrains. Ainsi, la plateforme d’échange OKX a récemment partagé sa volonté de créer son propre layer 2 sur Ethereum.

Ledger est le leader mondial du hardware wallet. Une très large gamme de produits adaptés à tous les usages, du simple amateur au plus professionnel. En cliquant sur ce lien, protegez vos actifs numériques et soutenez le travail du JdC
<strong> Achetez votre Ledger </strong>
Achetez votre Ledger

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour