La SEC crée un faux site d’ICO pour éduquer les investisseurs

Cela fait maintenant plusieurs mois que les ICOs sont dans le viseur de la Securities & Exchange Commission (SEC). Pour cause, la facilité de leur mise en œuvre et le manque de réglementation ont engendré de nombreuses escroqueries. Afin d’éduquer les investisseurs du marché aux risques potentiels qui y sont liés, la SEC a créé et promu une fausse ICO.

Howeycoins-sec

L’objectif n’est pas de léser les investisseurs en gelant leur fonds pour leur donner une bonne leçon. L’idée est plutôt d’annoncer leurs arguments par le biais de l’humour. En effet, HoweyCoins.com est un site parodique se moquant des ICOs, avec un (faux) livre blanc de huit pages, des partenariats (faux eux aussi) avec des célébrités, et une (fausse) équipe censée travailler sur l’ICO.

Le site en question contient l’intégralité des “red flags” mis en avant par la SEC : la promesse de rendements garantis, les partenariats avec les célébrités, les réductions sur l’achat des tokens, un livre blanc avec une explication complexe mais vague de l’opportunité d’investissement, et un compte à rebours mettant en avant le temps restant pour investir dans l’ICO.

Howeycoins-sec

Lorsqu’un investisseur clique sur « buy coins now » il est aussitôt redirigé sur une page d’avertissement de la SEC quant aux risques liés aux investissements d’ICOs.

Howeycoins-sec

Le terme Howey n’est pas anodin. En effet, il fait référence à l’arrêt Howey, découlant d’une décision de la Cour suprême de 1946, SEC v. W.J. Howey Co., statuant qu’une transaction est un contrat d’investissement, ou une garantie, si « une personne investit son argent dans une entreprise commune et est amenée à s’attendre à des profits uniquement grâce aux efforts du promoteur ou d’un tiers ».

Nombreuses ont étés les réactions positives à cette initiative :

Ce mode opératoire est plutôt atypique pour le plus gros régulateur américain. En effet, la SEC a su utiliser les outils adéquats pour sensibiliser au mieux les investisseurs concernés. Néanmoins, il semble que seule une législation adaptée et/ou la détermination d’un cadre d’organisation précis puisse concrètement changer la donne quant aux ICOs frauduleuses.

Sources : Marketwatch ; Bitsonline || images from HoweyCoins.com

Yanis

Blockchain enthousiaste et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !