JP Morgan perd sa patronne crypto : la bataille du Bitcoin fait rage dans le capital risque

Décidément, le secteur des cryptomonnaies n’est pas simplement en ébullition d’un point de vue tech, il l’est également en termes de ressources humaines ! En effet, il y a quelques jours de ça, nous vous informions que Binance recrutait une ancienne membre de l’AMF. Aujourd’hui c’est au tour d’une ancienne employée de JP Morgan de rejoindre un fonds d’investissement américain appelé : Apollo. Les cryptos seraient-elles sur le point de partir sur la lune ?

Toujours plus de millions dans la crypto

Apollo Global Management est un gestionnaire de fonds qui gère environ 450 milliards de dollars d’actifs. Ce fonds essentiellement tourné vers des actifs traditionnels a décidé de se lancer dans le grand bain des cryptomonnaies. La stratégie d’Apollo Global Management reposera essentiellement dans l’investissement de 50 millions à 250 millions de dollars dans des projets blockchain ou crypto ayant un fort potentiel de croissance.

Apollo souhaite diversifier son offre dans les cryptomonnaies

Cependant, il est peu probable qu’Apollo s’expose directement au Bitcoin. En effet, John Zito, le directeur adjoint des investissements, a laissé entendre que le fonds s’intéressait plutôt à des projets présentant des cas d’usage réels comme la garde d’actifs, ou encore les places de marché.

Afin d’atteindre son but, Apollo Global Management souhaite mettre toutes les chances de son côté en engageant une pointure du secteur à la croisée de la finance traditionnelle et des cryptomonnaies.

>> Embarquez dans la fusée direction lune en vous inscrivant sur FTX (lien affilié) <<

Une pointure des cryptos embarque pour Apollo

En effet, Apollo Global Management a recruté Christine Moy. La jeune femme n’est pas novice en matière de crypto, puisqu’elle a été responsable blockchain et cryptomonnaie durant plus de 6 ans chez JP Morgan. Elle y était également en charge du metaverse depuis environ 1 an et demi. C’est notamment grâce à elle que JP Morgan a pu s’implanter dans Decentraland.

Christine Moy n'est pas novice en matière de crypto et sera un atout pour Apollo Global Management
Christine Moy, la nouvelle recrue d’Apollo Global Management

Apollo s’est exprimé au sujet de ce recrutement auprès de nos confrères de Coindesk :

« Elle jouera également un rôle clé dans notre stratégie d’investissement dans les sociétés et les fondateurs d’actifs numériques les plus innovants, avec un accent particulier sur ceux qui transforment le secteur des services financiers où Apollo peut servir de validateur et de catalyseur des nouvelles technologies. »

Plus le temps passe et plus nous pouvons constater que des fonds d’investissement ou d’autres institutionnels, tels que BlackRock, s’intéressent aux actifs numériques. S’agit-il là d’un mouvement de fond ou simplement d’un effet de mode ? Il est difficile de donner un avis tranché sur le sujet. Cependant, nous pouvons difficilement imaginer ces gestionnaires de fonds déplacer des millions de dollars pour une opération à court terme.

Apollo et d’autres institutionnels s’intéressent aux cryptos ? C’est bon signe ! Et vous ? N’attendez plus pour vous inscrire sur l’exchange crypto de référence FTX. Une réduction à vie de vos frais de trading vous y attend grâce au lien affilié du JDC.

Grégory De Wageneer

Mon parcours est assez classique. J'ai décidé de miner, puis d'acheter des bitcoins dans une optique de spéculation après une expérience entrepreneuriale. Mais plus mes recherches sur Bitcoin s'intensifiaient et plus mon intérêt pour lui grandissait. J'ai fini par comprendre, que la blockchain est à la monnaie et la finance ce qu'Internet est devenu aux moyens de communication : une évidence.

Recevez un condensé d'information chaque jour