Le grand patron de la Fed appelle au calme face à la menace – Pas d’urgence pour un crypto-dollar

Le dollar bientôt dépassé ?Malgré les menaces de plus en plus évidentes sur l’hégémonie du dollar américain, les États-Unis semblent toujours se reposer sur leurs lauriers. Quoi qu’il en soit, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) ne se montre pas inquiet, expliquant qu’un dollar numérique n’est pas une priorité pour le pays.

Des monnaies numériques pourtant pleines de promesses

Jerome Powell, président de la Fed, s’est une nouvelle fois exprimé sur le sujet brûlant des monnaies numériques de banques centrales (MNBC).

Lors d’une conférence sur les paiements transfrontaliers organisée par le Fonds Monétaire International (FMI), celui-ci a, dans un premier temps, reconnu qu’une monnaie numérique nationale pourrait améliorer le système de paiement aux États-Unis, et ce, « de plusieurs façons » :

« Une MNBC pourrait contribuer à offrir des transactions plus rapides et moins coûteuses (…) elle pourrait également aider à moderniser l’infrastructure de paiement et à atteindre des consommateurs traditionnellement mal desservis par les institutions financières. »

Aucune décision d’émettre une MNBC pour l’instant

Passer cette présentation d’avantages, c’est la douche froide pour ceux qui appellent de leurs vœux un dollar numérique.

En effet, dans l’esprit de Jerome Powell, une MNBC américaine n’est pas pour demain :

« Je pense qu’il est plus important pour les États-Unis de bien faire les choses que d’être les premiers à les faire (…). Bien faire les choses signifie que nous n’examinons pas seulement les avantages potentiels d’une MNBC, mais aussi les risques potentiels et les compromis importants à envisager, qui doivent tous être réfléchis avec soin. »

Ainsi, jusqu’à nouvel ordre, il n’a pas été décidé d’émettre un quelconque dollar numérique :

« (…) il reste encore beaucoup de travail à faire ainsi qu’une vaste consultation publique à mener auprès de toutes les parties prenantes avant de prendre une telle décision. »

Même si le président de la Fed reconnait que 80 % des banques centrales dans le monde explorent la possibilité d’émettre leur propre MNBC – la Chine en tête avec son système DC/EP -, il fait comprendre que sa banque centrale n’est pas pressée sur ce sujet.

Cela risque d’être très long, car la Fed semble aussi vouloir construire sa monnaie numérique dans le cadre d’une grande concertation des banques centrales occidentales. Même si rien ne sert de courir, d’après La Fontaine, il faudrait quand même que la tortue se décide à partir un jour si elle ne veut pas que le lièvre chinois gagne la course aux MNBC.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour