Quand l’Open d’Australie monte au filet et s’associe à une DAO

Nombre de projets venus s’installer dans le metaverse se sont multipliés en 2022, mais c’est bien l’une des premières fois qu’un évènement sportif d’une telle envergure s’associe à une DAO. En officialisant leur partenariat avec NounsDAO, l’Open d’Australie plonge un peu plus dans le monde du Web3, offrant de nombreuses opportunités aux fans de Tennis.

Au-delà de sa nouvelle et seconde collection de NFT (jeton non fongible) sortie sur OpenSea, l’Open d’Australie innove encore un peu plus cette année, en s’associant à une DAO (Decentralized Autonomous Organisation). Comment cela est possible et comment l’ont-ils mis en application ?

Une seconde collection NFT, un second succès

L’Open d’Australie a fait ses débuts dans le Web3 en janvier 2022, à la veille du tournoi de tennis, en lançant sa première collection de NFT. Ces jetons non fongibles, appelés Art Ball, étaient vendus sous forme de balle de Tennis virtuelles impliquant un design bien particulier, toutes différentes les unes des autres. Un franc succès qui enregistrera un volume de vente totale de quasiment 2000 ETH, soit près de 2 millions de dollars, au cours d’aujourd’hui. Au-delà de ça, ils se sont invités dans le metaverse, reconstituant une réplique de l’Open d’Australie, sur le jeu Decentraland. Une opportunité pour les fans de tennis de pouvoir visiter le complexe sportif au plus près, tout en restant chez eux.

Aperçu de la collection de NFT AO Art Ball sur OpenSea, proposée par l'Open d'Australie.
Aperçu de la collection de NFT lancé par l’Open d’Australie

>> Vous ne faites pas confiance aux plateformes pour garder vos cryptos ? Ledger a la solution (lien commercial) <<

Jeu, set et match pour NounsDAO

Cette année, ils iront un peu plus loin en s’associant avec NounsDAO (fondation de NFT), OnCyber (galerie d’art virtuelle) et Vayner Sports Pass (projet NFT de Gary Vaynerchuck), proposant ainsi une expérience aux multiples facettes. Trois partenaires venus encadrer la vente, offrant des opportunités plus avancées que lors de leur première collection, mise en vente l’année dernière.

  • Premièrement, tout acquéreur de ces NFT pourra accéder à du merch exclusif ou même des « œuvres d’art » axées sur le Tennis.
  • Puis, ils pourront obtenir une expérience unique sur de vrais évènements tels qu’un pass de 7 jours pour la semaine des finales de l’Open d’Australie, aux côtés des holders de la première collection.
  • Enfin, ils ne seront pas délaissés pour les prochaines années, puisque tout comme les détenteurs des NFT présents dans la première édition, de nombreux avantages risquent de perdurer dans le temps.

Les détenteurs de cette nouvelle collection de NFT, lancée par l’Open d’Australie, auront aussi accès à des avantages provenant des trois partenaires officiels : NounsDAO, OnCyber et Vayner Sport Pass. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le collectif NounsDAO s’associe à un évènement sportif puisque nous avions pu le apercevoir au Super Bowl 2022 au travers d’une campagne publicitaire de Bud Light.

Une idée innovante qui, peut-être, inspirera d’autres évènements sportifs, notamment les 3 autres Grands Chelems, à suivre la même voie. Une initiative qui permet de convier les fans de tennis autour d’une expérience unique à travers le Web3 mais pas que… En offrant des pass pour les phases finales, accessible via les NFT, l’Open d’Australie participe à l’adoption de masse vers de nouvelles prouesses technologiques au service d’une nouvelle expérience sportive.

Pour conserver vos cryptos, rien ne vaut un wallet Ledger. Les Nano S et Nano X procurent sécurité et facilité d’utilisation. En effet, ils sont compatibles avec l’immense majorité des crypto et des réseaux. Ils constituent une alternative absolument essentielle à tous les exchanges qui proposent de conserver vos avoirs à votre place. Rappelez-vous, «Not your keys, not your coins”» (lien commercial) !

Lil

Originaire du sud de la France, c'est en 2017 que je prends la décision de partir vivre à Londres. Après avoir travaillé dans l'immobilier et lancé un business en ligne pour les expatriés/étudiants, je décide en 2020, de m'impliquer pleinement dans le web3. Ayant par la suite co-fondé une plateforme de trading décentralisée, je me suis mis à rédiger des articles pour partager un maximum de mes expériences et de mes connaissances au sein de la communauté crypto.

Recevez un condensé d'information chaque jour