L’or noir de l’Arabie Saoudite au service des ambitions monétaires chinoises

Jour noir pour le billet vert – Les Etats-Unis sont-ils en train de payer cher – en yuan numérique – leurs changements de politique en matière d’interventions militaires au Moyen-Orient ? L’Oncle Sam montre des signes de faiblesse sur ce terrain et la Chine en profiterait pour tenter de gagner une bataille monétaire qui pourrait porter un coup dur au dollar.

Ces vents du désert favorables au yuan numérique 

Selon un article du 15 mars 2022 du Wall Street Journal, l’Arabie Saoudite négocierait avec Pékin sur la fixation du prix de certaines ventes du pétrole saoudien, en yuan et non en dollar. Plus de 25 % du pétrole exporté par le Royaume, est destiné à la Chine.

Cette dernière discute avec l’Arabie Saoudite, de la question de la fixation du prix du pétrole en yuan, depuis des années. Quels sont alors les facteurs qui pourraient faire aboutir cette fois-ci les discussions à un accord en faveur de la Chine ?  

L’Arabie Saoudite remet en cause le respect des engagements pris par les Etats-Unis concernant la protection du Royaume au vu des récents évènements qui montrent un Oncle Sam peu enthousiaste à aider le Yémen, ou encore une Maison Blanche qui avait tenté de conclure un accord sur le pétrole iranien. Le retrait des Etats-Unis de l’Afghanistan ne joue pas non plus en faveur du billet vert.

La Chine à l'assaut de l'économie mondiale avec son yuan numérique
La Chine inquiète les Etats-Unis avec son yuan numérique

>> Besoin de cryptos pour vos premiers NFT ? Inscrivez-vous sur Binance et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

L’offensive chinoise pour l’adoption du yuan numérique à l’étranger

Si la Chine parvient à décrocher un accord, quelles seraient les conséquences de ce dernier sur le yuan et le dollar ? Ces pourparlers interviennent à un moment où la Chine mène des offensives pour augmenter l’adoption de son yuan numérique à l’étranger. Et les Etats-Unis voient cette expansion à l’international de la monnaie numérique chinoise d’un très mauvais œil, car elle met en danger l’hégémonie du dollar.

Les sénateurs Bill Cassidy et Marsha Blackburn avaient d’ailleurs présenté le 9 mars 2022, le projet de loi Say No to the Silk Road Act qui vise entre autres à empêcher la conquête de nouveaux territoires à l’étranger par le yuan numérique.

Le projet de loi prévoit notamment la mise en place d’une obligation de transparence sur ce sujet, pour les gouvernements étrangers qui reçoivent « une aide par le biais du programme de financement militaire étranger ». Ces gouvernements devront révéler l’utilisation du « yuan numérique comme monnaie de règlement ou de réserve ».

Le Say No to the Silk Road Act montre la volonté des Etats-Unis de contrer le yuan numérique, en utilisant l’arme financière et diplomatique. L’Oncle Sam parviendra-t-il pour autant à faire plier facilement une Arabie Saoudite riche de son pétrole, et qui doute désormais du respect de la parole donnée par les américains en termes de protection militaire ?

Le yuan numérique avait déjà remporté une médaille d’or devant Visa durant les Jeux Olympiques d’Hiver de Pékin de cette année. Les Etats-Unis seront-ils réellement en mesure de mener une contrattaque efficace pour protéger le dollar, ou le yuan numérique mettra-t-il à genoux le billet vert ?

Les hacks sont des aléas malheureux, mais pas une fatalité. Besoin de tranquillité d’esprit pour vos cryptos ? Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur, et économisez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour