Indonésie : une MNBC « anti-Bitcoin » attendue fébrilement par la Banque Centrale

Bitcoin (BTC) y est haramLa Banque centrale d’Indonésie veut lancer une rupiah numérique, estimant que ce dernier sera une arme contre Bitcoin et les cryptomonnaies qui menacent le système financier traditionnel. Les cryptomonnaies continuent d’être négociées dans le pays, malgré la réticence des autorités.

Rupiah numérique et bitcoin : une monnaie numérique de banque centrale anti-crypto

Le gouverneur adjoint de la Banque centrale d’Indonésie, Juda Agung, a indiqué lors d’une récente réunion parlementaire, que son institution envisageait de lancer une rupiah numérique. Cette monnaie numérique permettrait de « lutter » contre bitcoin et les cryptomonnaies en général :

« Une MNBC serait l’un des outils pour lutter contre les cryptomonnaies. Nous supposons que les gens trouveront la MNBC plus crédible que les cryptomonnaies. La MNBC s’inscrirait dans le cadre d’un effort visant à lutter contre l’utilisation de crypto dans les transactions financières »

Le gouverneur de la Banque d’Indonésie, Perry Warjiyo, avait déjà dévoilé en mai 2021, les plans de lancement d’une rupiah numérique qui serait utilisé comme un moyen de paiement légal dans le pays.

L’Indonésie reconnaît les cryptomonnaies comme des commodités. Aung a souligné le fait que les cryptomonnaies soient réglementées par le ministère du Commerce, alors qu’elles ont selon lui de graves répercussions sur le système financier.

Les cryptomonnaies en Indonésie : entre interdiction des paiements et autorisation du trading

Cette déclaration du gouverneur adjoint de la Banque centrale d’Indonésie intervient après que le Conseil national des oulémas qui est le principal organisme islamique du pays, ait déclaré récemment que les cryptomonnaies étaient haram, autrement dit interdites.

Le statut légal des cryptomonnaies en Indonésie est en réalité assez ambigu. Les paiements en cryptomonnaies sont interdits dans le pays depuis 2017, alors que les autorités autorisent tout de même leur trading.

L’Agence indonésienne de réglementation du commerce des contrats à terme de commodité aurait même annoncé des plans pour lancer un exchange crypto soutenu par le gouvernement dans la seconde moitié de 2021.

La Banque centrale d’Indonésie avait annoncé en juin 2021, un renforcement de son arsenal anti-crypto, allant jusqu’à déployer sur le terrain des superviseurs pour contrôler le respect de l’interdiction concernant l’acceptation des paiements en cryptomonnaies. L’Indonésie n’est pas le seul pays qui montre un visage à double face sur les cryptomonnaies. L’Inde adopte également une position mitigée sur bitcoin et ses cadets.

Les banques centrales ressentent la force de bitcoin et la menace qu’elle fait peser sur le système financier traditionnel centralisé. Et si vous deveniez plus riche de 25$ en bitcoin en un instant ? En téléchargeant l’application ZENGO et en renseignant le code ZENGOJDC au moment de votre inscription, vous profiterez d’une offre exclusive (en contrepartie de 250$ d’achat en crypto, lien affilié)

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Recevez un condensé d'information chaque jour