Influenceurs crypto – Le gendarme financier espagnol siffle la fin de récré

Bataille contre les moulins à vent – Ce lundi, l’Espagne a décidé de passer sous contrôle la publicité autour des crypto actifs, notamment celle réalisée par les influenceurs. Dorénavant, l’autorité de surveillance des marchés boursiers se chargera d’autoriser les campagnes de masse. Elle devra aussi s’assurer que les investisseurs soient parfaitement conscients des risques encourus.

Les influenceurs crypto pris pour cible

La Commission nationale des valeurs mobilières du marché (CNMV) a déclaré dans un bulletin officiel qu’il faudrait désormais informer le Gendarme espagnol au moins 10 jours à l’avance sur le contenu des campagnes ciblant plus de 100 000 personnes.

Ce nouveau cadre concerne :

  • les annonceurs
  • les entreprises commercialisant des cryptoactifs
  • les influenceurs

« La CNMV peut exiger des personnes physiques ou morales concernées, des informations spécifiques sur les campagnes ou éléments publicitaires afin d’évaluer le respect des exigences de la présente circulaire. Ce type de demande doit être satisfait dans un délai de trois jours ouvrables. »

Bulletin officiel du 17 janvier 2022

Cette réglementation s’appliquera également aux fournisseurs de services de crypto-actifs promotionnant leurs activités et à toute personne faisant de la publicité seule ou pour le compte de tiers.

>> Venez vous exposer au Bitcoin aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur (lien affilié) <<

On ne badine pas avec le risque

Pour le président de la CNMV, Rodrigo Buenaventura, il existe un risque dans les publicités. De même, il perçoit « correct et opportun » la mesure de réglementation de la publicité. L’instauration de règles a notamment vocation à cadrer la promotion des cryptomonnaies de la part des influenceurs.

La polémique suscitée fin 2021 par plusieurs footballeurs y est certainement pour quelque chose. Andrés Iniesta ou encore Luis Suarez avaient notamment fait la promotion de l’exchange Binance sans avertissement lié aux risques.

Suarez promotionnant Binance sans avertir des risques
Binance facilite l’apprentissage et l’achat de crypto #BinanceForAll

Les amendes pour non-conformité seront plafonnées à 300 000 €. Elles pourraient s’abattre sur des entreprises crypto, des sociétés de relations publiques, et même des influenceurs individuels.

Ces nouvelles règles entreront en vigueur à la mi-février. Elles permettront à la CNMV de surveiller spécifiquement la publicité de tous les types d’actifs et d’inclure des avertissements sur les risques liés à un tel investissement.

La croissance rapide des cryptomonnaies et des stablecoins a attiré l’attention des organismes de réglementation du monde entier. Animés par la crainte d’un système financier mis à mal, la régulation leur apparaît comme primordiale. Dans le même temps, l’Espagne affirmait sa position de leader européen par son nombre de distributeurs de bitcoins.

Puisqu’on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles écrivait James Dean.
À cet effet, Bitnovo installera 100 distributeurs supplémentaires dans le pays en 2022.

Que vous soyez amateur de DeFi, de Bitcoin ou d’une des cryptomonnaies qui peuplent le marché, il est indispensable que vous disposiez d’un compte sur Binance, l’acteur majeur de l’écosystème du trading (lien affilié)

Nafyn

Souvent éprise du moindre domaine, j’ai posé mes valises dans l’écosystème en février 2021. Issue d’une formation architecturale, me voilà reconvertie en sciences de gestion afin d’appréhender au mieux les instruments financiers parce que le meilleur moyen de gagner contre un ennemi, c’est encore de comprendre avec quoi il se bat.

Recevez un condensé d'information chaque jour