Affaire FTX : Genesis et Digital Currency Group révèlent 2,8 milliards de dettes

De mère à fille – Alors que l’industrie crypto surveille de près sa filiale Grayscale et Genesis, Digital Currency Group révèle l’état de ses finances et se montre optimiste, malgré l’ampleur des secousses actuelles.

Digital Currency Group et Genesis : enchevêtrement de dettes

Selon un article du 22 novembre dernier de Bloomberg, le montant des prêts en cours de Genesis Global dans son bilan s’élèverait à 2,8 milliards de dollars. 30 % de ces crédits auraient été accordés à des entités liées à l’entreprise, dont sa société mère, Digital Currency Group.

Dans la lettre adresse adressée aux actionnaires du 22 novembre, le PDG de Digital Currency Group, Barry Silbert, a indiqué que les dettes de Digital Currency Group envers Genesis s’élevaient à 575 millions de dollars. Ce prêt arrive à échéance au mois de mai 2023.

Barry Silbert a également évoqué un billet à ordre de 1,1 milliard de dollars, qui échoit en juin 2032. Cette dette de DCG serait due à l’intervention de la société mère pour soutenir Genesis, à la suite de l’effondrement de Three Arrows Capital.

>> Envie d’ajouter des bitcoins dans votre wallet ? Inscrivez-vous sur AscendEX et profitez de 10 000 sats offerts (lien commercial) <<

DCG : un hiver crypto plus sévère, mais rien d’alarmant ?

Le PDG de Digital Currency Group a indiqué que ces prêts interentreprises ont été effectués « dans le cours normal des affaires ». Cette précision s’avère importante dans le contexte actuel, vu que  Genesis doit trouver un milliard de dollars pour assurer sa survie.

Digital Currency Group et Genesis : les dettes interentreprises
Genesis parviendra-t-il à trouver la liquidité nécessaire pour rester à flot ?

Outre ces deux dettes, DCG aurait également contracté un crédit de 350 millions de dollars auprès d’ « un petit groupe de prêteurs dirigé par Eldridge ».

Compte tenu de la crise FTX qui secoue l’industrie crypto, plus que jamais, les entreprises doivent démontrer leur capacité à honorer leurs engagements. A cette présentation des dettes de l’entreprise, Barry Silbert ainsi ajouté quelques mots pour tenter de rassurer les actionnaires.

Il a rappelé que Digital Currency Group a déjà « traversé les précédents hivers cryptos », et qu’il en fera de même cette fois-ci et s’en sortira « collectivement plus forts », même si cet hiver peut « sembler plus sévère ». Il a également précisé que les revenus de DCG sont sur le point d’atteindre les 800 millions de dollars cette année.

À la suite de l’effondrement de FTX, les investisseurs cryptos ont soif de plus de transparence et se montrent assez sceptiques quant aux déclarations rassurantes, sans preuves, de la part des géants de l’industrie. Barry Silbert veut calmer les inquiétudes des actionnaires et de la communauté crypto, mais DCG et ses filiales doivent encore, comme les autres acteurs du secteur, résister à la tempête FTX peut encore faire des victimes.

La volatilité des marchés cryptos vous effraie ? Vous voulez revenir aux sources de la blockchain ? Inscrivez-vous sur AscendEX, car en accomplissant de très simples tâches quotidiennes, vous allez recevoir des satoshis issus du minage de bitcoins directement sur votre wallet. Et pour bien commencer, 10 000 sats en bonus d’inscription grâce à notre lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour