Désastre Three Arrows Capital – Celsius et les créanciers réclament des milliards de dollars

Gouffre financier – Fin juin 2022, le fonds d’investissement Three Arrows Capital (3AC) capitulait sous sa montagne de dettes et se plaçait en faillite. Aujourd’hui, nous apprenons plus en détail quels projets ont prêté quels montants à ce fonds spéculatif. Pas sûr que ces derniers revoient un jour la couleur de cet argent, vu l’importance de cette décente aux enfers.

3,5 milliards de dollars d’emprunts à rembourser !

Depuis l’ordonnance de liquidation qui a touché le fonds Three Arrows Capital le 27 juin dernier, les squelettes ne finissent plus de sortir du placard. Comme le rapporte The Block, plusieurs documents révèlent l’ampleur désastreuse des emprunts accumulés par 3AC.

Le fonds devrait, en tout, la coquette somme de 3,5 milliards de dollars, auprès de 27 sociétés de la cryptosphère. Le plus important créancier de 3AC serait la filiale de courtage de Digital Currency Group (DCG) appelée Genesis Asia Pacific. À elle seule, cette dernière aurait prêté 2,3 milliards de dollars à Three Arrows Capital.

Voyager Digital, qui s’est retrouvé également en faillite par effet domino, est le deuxième plus gros créancier de 3AC, avec l’équivalent actuel de 650 millions de dollars prêtés sous forme de bitcoins (BTC) et d’ethers (ETH).

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur FTX la référence des exchanges crypto (lien affilié) <<

Celsius réclame 75 millions $ à Three Arrows Capital

Un des documents révélés par Teneo – le liquidateur judiciaire de 3AC – fait la liste des entreprises ayant déjà porté des réclamations pour (tenter de) recouvrir de l’argent prêté par 3AC. Et les dettes réclamées se comptent en dizaines de millions de dollars pour certaines :

Le fonds Three Arrows Capital a une montagne de dettes sur les épaules.
Montants réclamés par les créanciers de 3AC (exceptés Genesis et Voyager Digital). – Source : theblock.co

On remarquera que le très mal en point Celsius Network, en pleine tentative de restructuration, demande le remboursement de 75 millions de dollars (prêtés en stablecoin USDC). Même si cette dette était remboursée, elle ne sauverait pas Celsius à elle seule. Rappelons en effet que le service de « lending a » lui-même un trou de 1,2 milliard dans son bilan comptable.

La crypto-bourse Deribit réclame quant à elle un peu plus de 50 millions de dollars à 3AC. En effet, sa société mère, DRB Panama Inc., avait prêté 1 300 BTC et 15 000 ETH au fonds spéculatif.

Three Arrows Capital doit également un total 27 millions de dollars au projet de la Moonbeam Foundation de l’écosystème Polkadot (DOT), dont notamment 10 millions de tokens GLMR.

Depuis la catastrophe de Terra (LUNA), une succession contagieuse de chutes de projets et sociétés cryptos s’est produite. Si le marché des crypto-actifs semble, pour l’instant, s’être stabilisé, on est encore loin de pouvoir parler d’un rebond durable. Dans l’intervalle qui nous sépare d’une reprise haussière, est-ce que d’autres acteurs fragiles de la cryptosphère vont s’écrouler à leur tour ?

Luna est terrassée… Besoin de retrouver un environnement serein pour trader vos bitcoins ? Courez-vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des plateformes crypto (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour