Chute des cryptomonnaies : Nuri, une crypto-banque allemande dépose le bilan

Endetté et non ruiné – Les finances de la banque crypto allemande Nuri sont dans le rouge, mais l’entreprise assure que la situation actuelle ne causera pas de désagréments à ses clients.

Nuri : la jeune banque crypto vacille

Les mêmes causes produisent les mêmes effets, à quelques différences près. Nuri a tenu un discours, qui contient malheureusement des mots devenus des classiques de ce marché baissier : des « vents contraires macroéconomiques importants », des secousses dues à l’insolvabilité de Celsius, ou encore la faillite de certains fonds cryptos.

Le contexte est donc posé, un cadre qui a été repris maintes et maintes fois pour justifier une décision difficile. En de termes plus simples et plus clairs, Nuri est l’énième victime des ours. La banque crypto allemande a déposé une demande d’insolvabilité, le 9 août dernier.

Fondée en 2015, l’entreprise crypto anciennement nommée Bitwala basée à Berlin, propose différents services liés aux cryptomonnaies, dont des comptes d’épargnes cryptos et des services de trading.

Sept ans plus tard, le bear market contraint la jeune banque crypto à entamer une procédure d’insolvabilité qu’elle décrit ou espère comme étant « temporaire », et qui est censée offrir à l’entreprise, des bases solides nécessaires pour qu’elle puisse « développer un concept de restructuration viable à long terme ».

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur FTX la référence des exchanges crypto (lien commercial) <<

Une insolvabilité sans conséquences sur les clients

Nuri est certes sonné, mais il n’est néanmoins pas au tapis. La banque crypto s’est voulue rassurante, vis-à-vis de ses 500 000 clients. Cette procédure d’insolvabilité n’affecterait aucunement ses services, ou encore les fonds de ses clients.

L’entreprise ne gère d’ailleurs pas elle-même les avoirs en monnaies fiduciaires et en cryptomonnaies de ses clients, une opération qu’elle externalise grâce à un partenariat avec Solarisbank AG.

Les retraits restent donc disponibles, et ne sont point gelés. Nuri tente ainsi de se démarquer des autres plateformes qui ont dû empêcher leurs utilisateurs d’accéder à leurs fonds, juste avant de déposer le bilan.

Malgré ces propos qui minimisent l’impact de cette demande d’insolvabilité, des clients ont toutefois indiqué, qu’ils ont rencontré des difficultés à retirer leurs avoirs, en utilisant l’application mobile de Nuri.

La banque crypto persiste et signe, face à ces inquiétudes : « les fonds sont en sécurité ». Ces difficultés seraient dues uniquement, à des pics de trafic.

Alors que certaines entreprises cryptos semblent doucement sortir du rouge, d’autres font ainsi à peine leur entrée. Les prochaines semaines permettront d’être fixées sur l’ampleur réelle des problèmes financiers de Nuri.

Another one bites the dust… Un autre géant de l’écosystème crypto mord la poussière. Évitez l’effet de levier pendant quelque temps et tout ira bien. Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX. De plus, vous bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial, voir conditions sur site officiel).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour