Censure d’Ethereum : le développeur de Tornado Cash en prison jusqu’en Février

Embastillé – La police néerlandaise avait arrêté le développeur de Tornado Cash, Alexsey Pertsev, au mois d’août de cette année, après que l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du Département du Trésor américain, ait pointé du doigt le mixeur de cryptomonnaies. Le développeur continue de subir la pression de la machine judiciaire.

Pas de carte « Libéré de Prison » pour Alexsey Pertsev

Alexsey Pertsev passera les fêtes de Noël et le réveillon de cette année derrière les barreaux. Lors de l’audience du 22 novembre dernier, le tribunal a ordonné la prolongation de la détention du développeur de Tornado Cash, qui présenterait un risque de fuite.

Pourtant, Alexsey Pertsev avait indiqué qu’il était « prêt à accepter toutes les restrictions » relatives à sa libération, indiquant qu’il souhaitait « juste pouvoir aller à l’église » avec sa femme.

Le tribunal fut apparemment insensible à ses arguments, et le développeur de Tornado Cash restera en prison au moins jusqu’à 20 février 2023, date de la prochaine séance.

>> Envie d’ajouter de l’USDC dans votre  wallet ? Inscrivez-vous sur AscendEX et recevez 10 000 sats de bitcoin offerts (lien commercial) <<

Tornado Cash et blanchiment d’argent : le réquisitoire

L’audience fut également l’occasion pour le procureur général néerlandais, Martine Boerlage, d’évoquer pour la première fois, des accusations de blanchiment d’argent contre Alexsey Pertsev.

La poursuite avait en effet fait valoir que Tornado Cash était une entreprise, et non un protocole décentralisé que le développeur ne pouvait contrôler.

Elle a également défendu sa position en se basant sur les lois qui interdisent de dissimuler l’origine et le mouvement des fonds, une opération « qu’un service de mélange comme Tornado Cash fait pour vous ».

Le développeur de Tornado Cash devant la justice
Alexsey Pertsev reste derrière les barreaux jusqu’en février

Martine Boerlage va même jusqu’à se servir du piratage du Bridge Ronin, pour étayer ses arguments. Les hackers ont déposé des fonds dans Tornado Cash, un dépôt que le procureur a comparé à celui d’une pile de billets de 100 euros auprès d’une banque, qui accepterait cette opération sans poser des questions.

Martine Boerlage n’a pas manqué de parler des discussions entre Alexsey Pertsev et ses collègues développeurs Roman Semenov et Roman Storm, sur Twitter.

Les discussions privées auraient prouvé que les trois hommes prenaient effectivement des décisions opérationnelles sur le fonctionnement du protocole, et qu’ils auraient échangé sur « la façon de contourner les normes de blanchiment d’argent ». Ils auraient également reconnu qu’ils étaient impliqués dans des « trucs louches », dans leurs discussions.

L’avocat d’Alexsey Pertsev et les soutiens du développeur ont du mal à faire entendre leur voix. La poursuite s’entête à renier le caractère décentralisé du protocole, et le tribunal préfère garder le développeur de Tornado Cash sous les verrous.

La volatilité des marchés cryptos vous effraie ? Vous voulez revenir aux sources de la blockchain ? Inscrivez-vous sur AscendEX, car en accomplissant de très simples tâches quotidiennes, vous allez recevoir des satoshis issus du minage de bitcoins directement sur votre wallet. Et pour bien commencer, 10 000 sats en bonus d’inscription grâce à notre lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour