-2,9 milliards de dollars pour Meta – le douloureux metaverse de Marc Zuckerberg

Un metaverse qui vaut de l’or ! – Récemment, Meta fêtait l’ouverture de son Meta Store, l’espace de test de son metaverse « Horizon World ». Fort d’un développement et d’une recherche qui progressent dans les technologies du web3, l’entreprise anciennement nommée Facebook déplore cependant une perte de 2,9 milliards d’après son rapport du premier trimestre 2022. Décryptons.

Meta : un metaverse à tout prix

Les résultats du premier trimestre de Meta ont été publiés mercredi 27 avril. Dans ce rapport, l’entreprise réalise la perte de 2,9 milliards de dollars. Le fautif ? Le metaverse et plus précisément Reality Labs.

Reality Labs est une section de Meta qui est axée sur le développement du metaverse. Des sommes importantes ont été dépensées pour le développement de produits et de services de réalités virtuelles et augmentées. La plus grosse dépense pour Reality Labs est plus précisément le développement du casque de réalité virtuelle Cambria. En bref, Reailty Labs travaille l’espace social de demain dans lequel on pourra par exemple travailler et jouer.

Le développement du metaverse de Meta s'avère être un puits sans fond en terme d'investissement.
Le développement du metaverse de Meta coûte 2,9 milliards de dollars à l’entreprise

>> Le metaverse selon Meta ne semble pas arriver tout de suite, mais rien ne vous empêche de vous exposer aux cryptos ! (lien affilié) <<

Un mauvais début d’année pour Meta ?

Revenons une année en arrière et comparons. En 2021, l’entreprise enregistre alors une perte de 1,8 milliard de dollars sur le même trimestre. La même année, le géant des réseaux sociaux a également enregistré une perte globale d’environ 10 milliards de dollars, dont 4 milliards déjà dus aux coûts pour la recherche et le développement. Ce mauvais départ ne semble cependant pas inquiéter Marc Zuckerberg, dirigeant de Meta. Ces pertes étaient même d’après lui, prévisibles.

Plusieurs données dans le rapport vont dans ce sens. Tout d’abord, Reality Labs enregistre également 695 millions de revenus au cours du premier trimestre 2022. Ce chiffre est entre autres permis grâce aux recettes des casques de réalité virtuelle et au Méta Portal (développement d’intelligence artificielle). Ensuite, le géant des réseaux sociaux enregistre un chiffre d’affaire de 27,9 milliards de dollars, contre 26,1 milliards de dollars en 2021 sur le même trimestre toujours.

« Nous prévoyons que les dépenses totales pour 2022 se situeront entre 87 et 92 milliards de dollars, en baisse par rapport à nos perspectives antérieures de 90 à 95 milliards de dollars (…) Nous projetons que la croissance des dépenses en 2022 sera principalement tirée par le segment Family of Apps, suivi par Reality Labs. »

Meta annonce qu'il perd 2,9 milliards de dollars sur le premier trimestre de l'année 2022.
Le metaverse de Meta : le gouffre financier de Marc Zuckerberg ?

Le metaverse : investir dans le futur

Pour le dirigeant il est évident que ce n’est pas maintenant que le métavers, Horizon Wolrd et les travaux de Reality Labs lui rapporteront des bénéfices. Il s’agit plutôt pour l’entreprise de parier dans le développement. Dans ces déclarations Marc Zuckerberg confirme sa confiance dans le développement d’un monde virtuel, espace social de travail :

 « Ainsi, au cours des prochaines années, notre objectif d’un point de vue financier est de générer une croissance suffisante des revenus d’exploitation de Family of Apps pour financer la croissance des investissements dans Reality Labs, tout en augmentant notre rentabilité globale. »

Côté bourse les actions de Meta font grise mine depuis que les utilisateurs sont moins nombreux sur Facebook. Le rapport trimestriel a permis cependant de redonner quelques couleurs au marché. Plein de ressource, Meta a recemment declaré prendre presque 50 % des frais sur les ventes de sa futur marketplace, de quoi remplir de nouveau les caisses de l’entreprise.

Immobilier, propriété intellectuelle, art… »la crypto » se décline désormais bien au-delà des seules cryptomonnaies. De votre côté, prenez le train pendant qu’il en est encore temps et foncez vous inscrire sur AscendEX ! Vos frais de trading seront réduits de 10% (lien affilié, voir conditions sur site)

Magali

Issue d’une formation littéraire en classe préparatoire puis universitaire, je suis passionnée par l’univers de la blockchain depuis 2017. L’univers des NFT, play to earn et du metaverse m’ont happée; je suis devenue en 2019 Axie enthousiaste. De fil en aiguille, j’ai tissé mes connaissances pour n’être plus que crypto-enthousiaste.

Recevez un condensé d'information chaque jour