Zcash-venezuela-1

Zcash au secours du Venezuela

Trading du CoinTrading du Coin
5
(1)

Alors que le Petro, cryptomonnaie lancée par le président Vénézuélien, se confronte à des tentatives empêchant son utilisation à l’étranger aussi bien que des restrictions venant du sein même de son gouvernement, Zcash se présente comme une alternative pour les vénézuéliens, dont la monnaie nationale est victime d’hyperinflation.

Face à la perte de confiance en sa devise nationale, le président Nicolàs Maduro avait proposé de tirer parti de la blockchain en proposant le Petro, dont l’émission serait directement liée à la production de barils de pétrole, matière première dont dépend l’économie du pays. Cependant, les vénézuéliens ne semblent pas convaincus par cette tentative, et la plateforme de change monétaire appelé AirTM permet désormais à ses 168 000 utilisateurs vénézuéliens d’acheter de la cryptomonnaie Zcash (ZEC).

Zcash-ZEC-crypto-coin-1

Ce soudain intérêt pour le ZEC peut être notamment expliqué par la difficulté rencontrée par les citoyens d’obtenir du dollar américain, monnaie qui permettrait de garantir une meilleure stabilité pour leur épargne ainsi que leur consommation. Cette difficulté est la résultante des directives choisies par le gouvernement pour décourager les vénézuéliens de vendre leur monnaie, en mettant en place des taux de change désavantageux par rapport au dollar, tout en obligeant l’acheteur à dévoiler son identité, permettant alors taxation et suivi des capitaux.

Même si le projet du Petro était prometteur sur le papier, la méfiance vis-à-vis de son créateur remet en question l’utilisation future de la cryptomonnaie. Connu pour être lié à des affaires de corruption ou encore lanceur de conflits contre les pays occidentaux, le président Maduro n’a que peu de supporteurs.

L’achat de Zcash permettrait alors aux vénézuéliens de se délier de l’inflation connue par le bolivar, tout en profitant de l’anonymat fourni par la cryptomonnaie. En dépit des fluctuations de la valeur du ZEC, ce dernier permettrait, un tant soit peu, de s’éloigner des ravages du pays.

Sources : Airtm ; Medium || images from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici