Wirecard s’effondre (-79%) : un trou de 2,1 milliards $ pour l’émetteur de cartes de débit crypto

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

La société financière Wirecard est indirectement connue de la cryptosphère, car elle est l’émettrice de nombreuses cartes de débits liés aux cryptoactifs. Mais hier, ce fut un véritable tremblement de terre pour cette FinTech : elle n’a pas pu faire valider son bilan annuel, à cause d’un trou de plus de 2 milliards d’euros dans ses finances !

Wirecard en pleine débandade, quelles conséquences pour les CB crypto ?

Dans un communiqué de presse paru ce 18 juin, l’entreprise allemande Wirecard AG a dû annoncer que la publication de son bilan financier annuel consolidé de 2019 devait être reportée. Cela en raison de soupçons de présentation de soldes fallacieux.

En effet, son commissaire aux comptes, la société Ernst & Young, a refusé de valider son bilan. Selon le cabinet E&Y :

« aucune preuve d’audit suffisante n’a pu être obtenue jusqu’à présent concernant les soldes de trésorerie des comptes fiduciaires à consolider (…) pour un montant de 1,9 milliard d’euros. »

Sachant que cette somme correspond à environ un quart du bilan total consolidé, autant dire que cela va poser un énorme problème à Wirecard.

Et la société allemande est loin d’être la seule sur la sellette : beaucoup d’entreprises du secteur des blockchains risquent d’être touchées par effet domino. En effet, WireCard est actuellement l’émetteur des cartes de débit pour les sociétés : Crypto.com, TenX, Wirex (Asie) et CryptoPay.

Car outre l’importance de la somme, un autre problème de taille va se poser : si son bilan annuel consolidé n’est pas certifié avant aujourd’hui vendredi 19 juin 2020, les prêts accordés à Wirecard pourront être résiliés. Et ces prêts se montent à environ 2 milliards d’euros eux aussi.

L’action en chute libre, deux banques asiatiques en question

Évidemment, comme Wirecard est côté à la bourse de Francfort, Bloomberg a rapporté aujourd’hui la dramatique baisse du cours de l’action : depuis l’annonce initiale, la chute cumulée est de près de 80 % !

Le cours de l’action Wirecard en chute de 79,45% – Source : Bloomberg

D’après Wirecard, ce trou dans la trésorerie, ainsi que les soldes fallacieux présentés à Ernst & Young, proviendraient de deux banques asiatiques.

Gros problème : ces deux banques ont depuis nié détenir les 1,9 milliard d’euros de liquidités manquantes. Faisant ainsi s’évaporer presque tout espoir de présenter les comptes à temps. Pourtant, Wirecard se présente bien comme une victime potentielle :

« On ne peut pas exclure que Wirecard a été la victime d’une fraude importante. » Markus Braun, PDG de Wirecard

Selon les analystes de Morgan Stanley cités par Bloomberg, Wirecard ne disposerait plus que d’environ 220 millions d’euros de liquidités, si l’émetteur de carte bancaire ne parvient pas à localiser les fonds disparus.

Il semble malheureusement peu probable que Wirecard réussissent par miracle à boucler ses comptes dans les prochaines heures. Toute la question sera ensuite de voir si la société survit à ce grave problème financier, et par ricochet, de voir l’impact sur les cartes de débit en cryptos.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2 Commentaires

  1. OK, une neo-bank reste une banque ! On ne fait toujours pas ce qu’on veut avec notre fric. On est juste le propriétaire légal, juste légal ! C’est notre fric, mais on leur remet notre trousseau, hein ? C’est malin, ça ! Ces neo-bank nous prennent vraiment pour tes tutus ! Ces neo-bank users n’ont toujours rien compris, avec toute la culture pas chère quiya sur Internet. Ils veulent du BTC, mais surtout, ne pas faire des efforts. À l’air du FoolPay et du cash-less (un bon moyen pour les banques de ne plus rendre notre pognon au prochain bail-in et éviter les bank-runs), ça se comprend, c’est tellement cool d’utiliser sa Wirex pour acheter son Nero ou Costa. Au fond, rien ne change ! Avoir des cryptos et s’en servir au travers d’une banque. Quel non-sens ! On a réussi à nous faire croire qu’on pouvait se servir de nos cryptos tout en restant chez nos maîtres. On a réussi à nous faire croire qu’il ne fallait plus faire aucun effort pour « vivre son indépendance financière ». Celles et ceux qui veulent faire des efforts tout de même : si commerce en ligne, privilégier les sites qui acceptent les cryptos ; si Amazon (ben, oui !), convertir BTC en gift cards (via sites P2P) ; si en off-line, alors faire l’effort de convertir en fiat/gift cards sur des sites P2P qui ne font pas du KYC ; tu sais, on retrouve une tonne de passeports d’exchanges hackés sur le DaaarkWebbb. Que croyais-tu ? Que les exchanges prenaient très au sérieux la protection de tes données personnelles ? Haha, foutaise. Ils s’en foutent des conséquences sur ta vie privée et de ton fichage à la BdF ! Sais-tu que les opportunistes des bas-fonds d’Internet savent du même coup où tu fais dodo grâce au KYC ? (après tout, il te reste encore une petite fortune sur ton hardware wallet, non ?) OK, ça fait tilt maintenant ? Enfin, t’es cap de faire un ultime effort ? Allez, va sur ton Samouraï ou ton Wasabi avec un bon gros CoinJoin (entre autres) pour délier ta fortune de tes achats ecolo-vegan-bœufs responsables. Je sais, c’est pas simple, il m’a fallut 1 semaine (bon, allez, je comprends pas toujours vite non plus) pour lire, relire et bien comprendre la longue et très détaillée doc (+ l’énorme FAQ) sur Wasabi pour ne pas faire le con avec mes UTXOs une fois devenus propres comme un sous neuf. Et puis, si t’es un hyper-héro ou un ancien Hubert (bah, je rigole, chui rien de tout ça), tu fais ton propre neuneu bitcoin sur un PI ou VPS connecté à Tor. Je sais, faut être motivé et en vouloir à mort aux États qui nous tapent dessus, nous éborgnent et nous mutilent ! Voilà, t’es devenu un amateur suffisamment éclairé pour ne plus retomber dans le système usurier de la gen’X. Ces neo-banks ne feront plus leurs dîners de con avec toi comme megastar de la soirée. Allez, fais un gros effort pour ne plus te faire entu… par ces neo-banks. Tu peux y arriver. Un jour, tu seras vraiment content d’avoir toujours accès à tes cryptos pendant que les autres se seront vus leur compte bloqué pour tout un tas de raisons. Parfois, il arrive que ta banque clôture tes comptes pour une raison qui t’est totalement inconnue. De plus, la banque n’est pas obligée de dire pourquoi elle te ferme l’accès à ses services. Enfin, la banque ne te rend pas tout de suite ton argent et tu dois attendre des mois. Tapes ces mots clef : `money uk bank close account` pour le croire… Allez, opopop, n’écoute plus béyef’m-wc, et prend ton fric en pogne !

  2. Pourquoi est-il précisé Asie entre parenthèses à côté du nom de l’entreprise Wirex ? Wirex Europe ne travaillerait pas avec Wirecard mais avec Contis ? Je demande ça pour un ami 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici