Ripple-xRapid

Ripple xRapid

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Ripple a utilisé pour la première fois une de ses fonctionnalités en situation réelle. À travers xRapid, un transfert de fonds venant des États-Unis à destination du Mexique aura coûté 40 à 70% moins cher qu’en passant par les solutions traditionnelles, et n’aura duré que deux minutes.

Ripple XRP xRapidDepuis sa création, Ripple a connu une importante exposition. Pourtant, son protocole ne s’aligne pas sur les standards des blockchains publiques, et ne cherche d’ailleurs même pas à imiter ses concurrents dans la recherche de la décentralisation. Ripple est clair sur sa position : l’entreprise ne vise que les banques et les institutions financières.

Avec 3 solutions du nom de xCurrent, xRapid et xVia, l’entreprise américaine veut révolutionner les transactions bancaires en leur permettant de faire des économies de taille, pour une vitesse de transaction très élevée. Dans son dernier communiqué de presse, Ripple révèle que xRapid a été pour la première fois utilisé pour effectuer une transaction partant des États-Unis à destination du Mexique, avec seulement deux minutes de temps de transfert, alors qu’une transaction transfrontalière classique aurait demandé 2 à 3 jours. Les institutions financières chargées de ce transfert auraient économisé entre 40 et 70% sur les frais en passant par cette technologie.

Les échanges transfrontaliers représentent en effet un enjeu important pour les banques. Le manque de liquidités, ou les coûts élevés des transactions en fonction des pays, marquent un certain frein à ces transferts internationaux. xRapid permet justement de répondre à ces problématiques. Grâce à la rapidité de la technologie Ripple et à son coût compétitif, un transfert en XRP est alors une vraie opportunité pour ces institutions.

Beaucoup pensent que Ripple a déjà conclu des partenariats de taille pour l’implémentation de sa technologie dans les transferts bancaires, d’autres sont mitigés par rapport au potentiel de développement de l’entreprise. Cette annonce se révèle finalement comme une bonne surprise quant à l’avenir du projet.

Sources : Financemagnates || image from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Vincent
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Bitcoinneur
Invité
Bitcoinneur

Cet article est de bonne qualité mais il y a confusion entre les protocoles “x” de l’entreprise Ripple (xCurrent, xRapid et xVia) et le token XRP (aussi appelé le “Ripple”).

La confusion est flagrante ici : “xRapid permet justement de répondre à ces problématiques. Grâce à la rapidité de la technologie Ripple et à son coût compétitif, un transfert en XRP est alors une vraie opportunité pour ces institutions.”

Pour rappel, Ripple (l’entreprise) est souvent accusée d’entretenir volontairement le flou autour du lien entre les XRP et leurs protocoles “x”, et il faut garder à l’esprit que plus les gens investissent dans le XRP, plus Ripple gagne de l’argent (ils possèdent les 2/3 des XRP qui ne leur ont absolument rien couté à produire).

Morgan Phuc
Admin

Je ne suis pas l’auteur de l’article, mais je ne vois pas vraiment où est la confusion. Le protocole xRapid utilise le XRP pour effectuer les transferts de valeurs, les deux sont donc indissociables. Il est possible d’utiliser xRapid sans acheter du XRP (Ripple effectuant la conversion fiat – XRP -fiat), mais c’est recommandé, car les frais de transaction payés en XRP coûtent moins cher que les mêmes frais payés en monnaie fiat.

Ripple Labs gagne effectivement de l’argent si elle décide de vendre une partie des XRP qu’elle possède (sachant qu’elle ne peut pas vendre plus de 1 milliard de XRP par mois, de mémoire), mais leur production n’est pas gratuite (les coûts de développement de l’infrastructure sont tout de même non-négligeables).