New York Times : Facebook lancera sa cryptomonnaie en 2019

Trading du CoinTrading du Coin

De nouvelles rumeurs affirment que le géant des réseaux sociaux serait en discussion avec des exchanges cryptos pour lister son « Facebook coin » (dont on ne connait toujours pas le vrai nom).

Un stablecoin Facebook bientôt prêt à la vente ?

Si l’information ne fait pas encore la première page de tous les journaux du monde, c’est parce qu’il s’agit pour l’instant de rumeurs rapportées par le très sérieux New York Times.

Selon « quatre personnes au courant de ces négociations », Facebook serait en train de négocier avec des exchanges de cryptodevises « au sujet de la vente de ses Facebook coin ».

Des sources anonymes ont aussi confirmé que cette cryptomonnaie serait destinée à l’application WhatsApp (appartenant à Facebook), pour permettre à un utilisateur d’envoyer des paiements instantanés à ses amis et sa famille.

Cette première crypto Made in Facebook serait bel et bien de type stablecoin, adossé à un panier de différentes devises traditionnelles (et pas seulement au dollar, comme beaucoup d’autres stablecoins).

On apprend également que Facebook aurait plus de 50 ingénieurs qui travaillent actuellement sur son projet de cryptomonnaie.

Pour travailler dans le secret le plus total, des employés de Facebook expliquent que les membres de cette équipe crypto se trouvent dans un bureau séparé avec un accès par carte.

Quid de la centralisation d’une telle crypto d’entreprise ?

Facebook, qui cherche à relier ses services Messenger, WhatsApp et Instagram, pourrait ainsi à terme proposer son stablecoin aux 2,7 milliards de personnes qui utilisent au moins une de ces trois applications chaque mois.

Mais si l’entreprise de Mark Zuckerberg devait contrôler entièrement le process de cette cryptomonnaie, à l’instar de Paypal par exemple, quelle serait alors l’utilité réelle d’utiliser une blockchain ?

Si cette information sur les négociations de Facebook avec des exchanges de cryptomonnaies devait s’avérer exacte, cela signifierait que le géant des réseaux sociaux chercherait à décentraliser au moins en partie la garde de son stablecoin aux crypto-exchanges (et par la même, la responsabilité de cette garde).

Dernière révélation de ces employés anonymes, et pas des moindres, Facebook envisagerait de lancer sa cryptomonnaie dès le premier semestre de cette année.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici