Boite Ledger wallet Nano S

Ledger : le Nano S devient le premier hardware wallet certifié par l’ANSSI

Trading du CoinTrading du Coin

Alors que son nouveau Nano X est en précommande depuis janvier, Ledger vient de recevoir la première certification de sécurité au monde d’un hardware wallet pour son Nano S.

Le Nano S certifié par l’organisme français ANSSI

C’est l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) qui a délivré une Certification de Sécurité de Premier Niveau (CSPN) au Ledger Nano S.

« Nous sommes fiers d’annoncer cette certification indépendante de l’ANSSI (…) Chez Ledger, la sécurité est primordiale, et bien que n’importe qui puisse prétendre avoir un produit sûr, cela signifie beaucoup plus venant d’un tiers de confiance. Il s’agit d’une étape importante pour Ledger, mais ce n’est que le point de départ d’un effort plus large de certification de tous nos produits » Eric Larchevêque, CEO de Ledger

 

Certification CSPN de 4 fonctions de sécurité

Pour obtenir cette certification, plusieurs critères sont passés au crible : pare-feu, identification, authentification et accès, communications sécurisées et logiciels intégrés.

Dans le cas du Ledger Nano S, ce sont 4 fonctions de sécurité qui ont été certifiées par l’ANSSI :

  • le générateur de nombres aléatoires réels, qui permet de générer une seed (passe-phrase) unique à chaque wallet ;
  • le Root of Trust, qui garantit à l’utilisateur que son Nano S est authentique et a bien été émis par Ledger ;
  • la vérification de l’utilisateur final, via un code PIN choisi par l’utilisateur pour s’assurer que c’est bien lui qui accède à son appareil (nécessaire pour afficher la seed notamment) ;
  • la « Post-Issuance Capability » par voie sécurisée, qui permet d’ajouter de nouvelles fonctionnalités après la fabrication de la Nano S, principalement pour augmenter son niveau de sécurité, mais aussi la rendre compatible avec de nouvelles cryptomonnaies.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar