Une entreprise Kényane développe un service blockchain dans le secteur de l’agroalimentaire.

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Selon Kimani Mbugua, PDG de Greenspec, une entreprise de traitements agroalimentaires basée au Kenya, la technologie blockchain a le potentiel pour transformer l'agriculture.

Connu au Kenya pour la promotion du soja et l'agriculture biologique, il a expliqué samedi pendant la conférence de lancement de Belfric (plateforme d’échange souhaitant ouvrir le marché des crypto-monnaies au continent africain) à Nairobi, l’influence positive que peut avoir la technologie blockchain dans les domaines des chaînes d’approvisionnements et de la traçabilité des produits agricoles.

« Les applications blockchain ont un énorme potentiel dans les trois domaines clés de l’agriculture que sont la gestion en temps réel, la chaîne d’approvisionnement, le paiement mobile* et le financement ».

Il a observé une demande grandissante des consommateurs pour une nourriture saine avec une transparence dans la chaîne de distribution. Cependant, les producteurs et les fabricants luttent souvent pour vérifier l’exactitude des données de « la ferme à la table ».

Il ajoute : « Mais avec la technologie blockchain, vous pourrez, à partir de l’étiquette, connaître ce qui est produit et comment cela est produit au moment de l’achat sans pouvoir être trompé ».

Selon lui, dans le circuit actuel il n’y a aucun moyen simple et précis de vérifier l’origine exacte des matières premières et lutter par exemple contre les problèmes de pollution des sols et d’esclavagisme.

Dans les pays riches, de nombreux consommateurs sont prêts à payer plus cher pour des produits de ce type et cette solution blockchain semble un service tout indiqué pour réduire les coûts et améliorer l’efficience.

Il ajoute que : « Ici, la valeur de la blockchain est sa capacité à rendre la chaîne d’approvisionnement entièrement transparente et riche avec la disponibilité immuable des données de la ferme à la table à manger. La blockchain s’assurera qu’aucun participant le long de la chaîne d’approvisionnement ne puisse biaiser ces informations ».

*paiement mobile : paiement via smartphones ou autres appareils mobiles.

Source : Cryptocoinsnews

Auteur

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER