Taxe sur le minage de Bitcoin Cash (BCH) : la zizanie continue !

Trading du CoinTrading du Coin
4.4
(7)

Depuis son annonce unilatérale par d’importantes coopératives de minage du Bitcoin Cash (BCH), la fameuse “mining tax” a suscité la controverse au sein de la communauté BCH. Mais ce n’est pas une raison pour s’arrêter pour autant, puisque les développeurs de Bitcoin ABC annoncent désormais vouloir implémenter ladite contribution “volontaire” au sein du protocole. Explications.

Bitcoin ABC se joint aux rangs pour la taxe minière…

Dans une publication parue ce 15 février, les développeurs du client Bitcoin ABC pour Bitcoin Cash (BCH) ont annoncé leur soutien à la création du « plan de financement des infrastructures » (IFP) souhaité par Jiang Zhuoer, de la mining pool BTC.TOP.

Leur collaboration à ce plan se fera en incluant la taxe de minage au code informatique de leur future version du client pour nœuds complet BCH, à savoir Bitcoin ABC 0.21.0.

Suite aux forts remous dans la communauté, quelques modifications ont visiblement été apportées au projet :

  • ce plan n’entrera en vigueur que s’il est validé par les mineurs de BCH, via une proposition formelle d’évolution du protocole (BIP 9),
  • le montant de la taxe est réduit à 5 % de la récompense de minage,
  • les fonds ainsi prélevés pourront être alloués à plusieurs projets (figurant sur une liste blanche), et non vers le seul fonds voulu par Jiang Zhuoer, qui devait être basé à Hong Kong.

Et bien évidemment, parmi les projets sur cette liste blanche figurera en bonne place Bitcoin ABC lui-même… Il n’en fallait pas plus pour que certains, comme Peter Rizun de Bitcoin Unlimited, réagissent pour afficher leur désaccord sur cet état de fait :

« Amaury Sechet [le développeur principal de Bitcoin ABC] est en train de littéralement modifier le protocole du BCH, afin de s’offrir des BCH, ainsi qu’à ses amis. (…) si les mineurs et les plateformes d’échange (…) téléchargent la nouvelle version de Bitcoin ABC (la 0.21.0), son plan aura réussi… par défaut ».

Des avis qui divergent

Face à l’ampleur de la polémique suscitée, Roger Ver avait été parmi les premiers à parler d’une mise en pause de cette taxe minière, avant que Bitcoin ABC ne relance la confrontation pro/anti. Roger Ver a même prétendu dans une récente vidéo, publiée sur Youtube ce 16 février, qu’il n’aurait jamais « vraiment signé » l’appel à cette taxation voulue par Jiang Zhuoer.

Même s’il semblerait que ce soit plus un “retournement de veste” en bonne et due forme, il est dans tous les cas intéressant de voir à quel point ce dernier semble vouloir prendre ses distances avec ce projet de plan de financement très critiqué.

L’équipe du Journal du Coin a tenté – sans y parvenir – de joindre Amaury Séchet, principal développeur du client Bitcoin ABC. Nous souhaitions recueillir son sentiment à la lumière de ces nouveaux éléments, qui éclairent différemment les récents commentaires positifs vis-à-vis de cette “taxe” qu’il nous avait fait parvenir précédemment. Les détails de cette contribution imposée au sein-même du code nous questionnaient également. Nous ne manquerons pas de mettre à jour cet article en cas de commentaire plus tardif de M. Séchet.

Discutée initialement pour être mise en place le 15 mai, cette imposition sur le minage de BCH va sans nul doute faire encore couler beaucoup d’encre. Si les parties en opposition, qui semblent pour l’instant assez irréconciliables, ne trouvent pas un accord, nous partons tout droit vers un nouvel hard fork du Bitcoin Cash – une véritable habitude, à n’en pas douter.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 7

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar