Bitcoin « une fraude ? » : le patron de JP Morgan attaque (encore) les cryptomonnaies

BTC, une « fraude » de 14 ans ? – Il est toujours étonnant de voir à quel point une banque, qui a été une des très rares à exploiter très tôt les technologies issues de Bitcoin (BTC), puisse avoir un patron qui déteste autant le roi des cryptos. C’est pourtant le cas de la multinationale bancaire JP Morgan et de son CEO Jamie Dimon. Ce dernier insulte toujours Bitcoin de « fraude ».

En 6 ans, le patron de JP Morgan ne s’est toujours pas fait vérifier le code de Satoshi

Malgré le 14ème anniversaire du lancement de Bitcoin survenu au début de ce mois de janvier 2023, rien n’y fait pour Jamie Dimon. Le dirigeant de la méga-banque JP Morgan considère toujours Bitcoin que comme une vaste arnaque.

Bien sûr présent à l’incontournable forum de Davos, Jamie Dimon s’est une nouvelle fois exprimé pour dénigrer le plus ancien et valorisé des crypto-actifs. Comme il en a d’ailleurs la triste habitude depuis… 2017 déjà !

Pour commencer, depuis 6 ans donc qu’il critique Bitcoin, le patron de JP Morgan n’a toujours pas demandé à divers programmeurs/codeurs indépendants de lui confirmer la limite de 21 millions d’unités de l’invention qu’il se permet de critiquer sans savoir. Pourtant, il en aurait plus que largement les moyens.

Et cela ne fait vraiment pas sérieux pour un banquier international dont la firme investit massivement dans le secteur. Il ne veut manifestement pas comprendre que le code de Bitcoin est open source depuis 14 ans, et que, si un développeur avait vu le moindre doute remettant en question la limite de 21 millions de BTC, il se serait empressé de le signaler dans un scoop glorifiant.

« Comment savez-vous que cela va s’arrêter à 21 millions ? Peut-être que ça va arriver à 21 millions [de BTC] et que la photo de Satoshi va apparaître et se moquer de vous tous. »

Jamie Dimon, CEO de JP Morgan

>> Trader du Bitcoin et des cryptomonnaies sans vous ruiner ça vous tente ? AscendEX vous ouvre les bras (lien commercial) <<

Bitcoin : une « fraude », un « Ponzi », un « caillou de compagnie »

En conséquence de son doute, Jamie Dimon fait littéralement pleuvoir des trombes d’insultes sur Bitcoin et les crypto-actifs. Durant son interview avec l’émission Squawk Box au Forum économique mondiale (WEF) de Davos ce 19 janvier, le chef de JP Morgan a réussi à placer les 3 injures suivantes :

« Bitcoin lui-même est une fraude exagérément hypé. (…) La cryptomonnaie est une pyramide de Ponzi décentralisée. (…) C’est un caillou de compagnie. »

Pour Jamie Dimon, insulter Bitcoin semble être une passion.
Compte Twitter @SquawkCNBC

Dans le même temps, et à l’opposé total de Jamie Dimon, sa banque prépare son propre « JP Morgan Wallet », elle a exécuté ses premières transactions DeFi grâce aux projets cryptos AAVE et Polygon, et est une spécialiste des blockchains (Onyx, Quorum) basées sur Ethereum. De toute évidence donc : les équipes de JP Morgan n’écoutent pas du tout leur CEO concernant Bitcoin et les cryptos. À moins que ce ne soit un bête et méchant pillage technologique ?

Il est maintenant temps de déguster un cigare (avec modération) et un verre de rhum (avec encore plus de modération), et de foncer vous inscrire sur AscendEX ! Pour échanger des cryptomonnaies sans vous ruiner, profitez de 10 % de réduction sur les frais de trading (lien commercial, voir conditions sur site).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour