L’Algérie va bannir les cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

Le Gouvernement algérien a récemment partagé un projet de loi visant à bannir les cryptomonnaies. La régulation vise à rendre toutes monnaies digitales totalement illégales.

Le projet de loi de finances (PLF) 2018 est actuellement soumis à l’examen de l’Assemblée Populaire Nationale (APN). Ce texte envisage l’interdiction pure et simple des cryptomonnaies, de la transaction à la possession.

“L’achat, la vente, l’utilisation et la détention de la monnaie dite digitale est interdite. La monnaie digitale est celle utilisée par les internautes à travers le web. Elle est caractérisée par l’absence de support physique, tel que les pièces, les billets, les paiements par chèque ou cartes bancaires. Toute infraction à cette disposition est punie conformément aux lois et règlements en vigueur.” Article 113 du PLF 2018

Il est exposé dans ce projet de loi que l’Algérie redoute l’utilisation de ces devises pour le trafic de drogue, le blanchiment d’argent ou l’évasion fiscale. Cette crainte est liée à l’anonymat offert par les transactions, même si en réalité seulement quelques cryptomonnaies permettent réellement d’être anonyme.

Toujours selon ce rapport, il est explicité que les devises digitales sont amenées à nuire à l’économie du pays.

“Les cryptomonnaies sont aujourd’hui de plus en plus utilisées pour des transactions légales et même notre pays n’échappe pas à ce phénomène, phénomène qui peut nuire à notre sécurité et notre économie.” PLF 2018

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.


Abonnez-vous sur YouTube :
Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Source : Maghreb Emergent

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

7
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] Le Maroc suit ainsi l’Algérie dans la voie de la prohibition des cryptomonnaies. […]

trackback

[…] Le gouvernement algérien semble engagé à bannir les cryptomonnaies. Le projet de loi finance 2018 à confirmé ces dires, et jusqu’à la possession de cryptomonnaies sera rendue illégale. […]

trackback

[…] Le gouvernement algérien semble engagé à bannir les cryptomonnaies. Le projet de loi finance 2018 a confirmé ces dires, et ira jusqu’à rendre la possession de cryptomonnaies illégale. […]

trackback

[…] la première amenée par les détracteurs du Bitcoin. C’est d’ailleurs l’excuse invoquée par le gouvernement Algérien pour initier un ban généralisé. Certaines banques au Royaume-Uni ont même refusé leurs services à des entreprises basées sur […]

jared220
Invité
jared220

Ou je peux vendre mon ETH d’algerie??? pas Coinbase et Cex.io “restricted countries”

Romain
Admin

Salut,
Tu peux le vendre sur https://localbitcoins.com/
C’est un site d’échange entre particuliers.

trackback

[…] Congrès national du peuple d’Algérie a proposé un projet de loi de finances à la fin de 2017 qui déclarera illégale l’utilisation et la propriété de Bitcoin si elle […]