JP Morgan voit Bitcoin stagner à 25 000 $ – La fin des haricots pour le roi des cryptomonnaies ?

Catastrophe programmée pour le BTC ? – Avec ses produits destinés aux institutionnels, la société Grayscale Investments a su attirer des milliards de dollars dans le secteur des cryptomonnaies. Le revers de cette médaille est qu’une grande quantité de parts de son fonds sur Bitcoin vont bientôt être libérées, et potentiellement vendues, ce qui donne un sentiment baissier aux spécialistes de la banque JP Morgan & Chase.

Bitcoin encore plus bas à cause des fonds de Grayscale

La société Grayscale a proposé des parts de son fonds Bitcoin – le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) – au cours du marché, en contrepartie d’une période de verrouillage de 6 mois. En effet, cela permettait aux investisseurs qui le désiraient d’éviter de payer la prime sur les parts normales du fonds GBTC, ces dernières pouvant être revendues sans limite minimum de temps de possession.

Le problème est que ce sont pas moins de 50 000 BTC verrouillés, achetés en début d’année, qui vont être libérés – et potentiellement disponibles à la vente – ces toutes prochaines semaines.

Comme le rapporte le journal Bloomberg, cela inquiète les analystes de la méga-banque JP Morgan, qui voient cette forte pression baissière faire céder le support actuel des 30 000 dollars sur le cours du BTC.

Selon les experts dirigés par Nikolaos Panigirtzoglou, le « vent contraire supplémentaire » créé par la potentielle vente des BTC débloqués de Grayscale pourrait faire chuter davantage les prix du bitcoin, jusqu’à une fourchette comprise entre 23 000 et 25 000 dollars :

« Malgré la correction de cette semaine, nous sommes réticents à abandonner nos perspectives négatives pour le cours du bitcoin et le marché des cryptomonnaies plus généralement (…) Malgré une certaine amélioration, nos signaux restent globalement baissiers. (…) Il faudrait encore que les prix baissent jusqu’au moins au niveau des 25 000 dollars pour que la dynamique à plus long terme signale une capitulation. »

A ces prix bradés, l’ampleur du mouvement de baisse devrait fortement s’essouffler, annonçant une possible reprise, ou du moins une période de range (stagnation), sans nouvelle chute significative. En attentant de savoir si les analystes de la JP Morgan ont tort ou raison, le déblocage des GBTC de Grayscale va être à surveiller comme le lait sur le feu.

Les grandes banques bearish sur le Bitcoin ? Saisissez l’occasion de les devancer, et achetez vos premiers bitcoins en suivant notre lien affilié !

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour