ETF Ethereum reporté à mars : Gary Gensler prépare sa riposte

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Oui, mais non ! L’adoption officielle du Bitcoin par la finance traditionnelle est sans aucun doute un fait historique. Et la récente approbation des ETF au comptant par la SEC des États-Unis marque à lui seul ce point de bascule. Certains y voient une avancée majeure pour le secteur des cryptomonnaies, alors que d’autres parlent d’une perte d’identité enclenchée. Mais pas d’inquiétude à avoir, car dans le camp du régulateur US rien n’a changé. En effet, Gary Gensler reste fermement opposé à ces nouvelles options financières crypto. Et la Regulatory Best Interest (Reg BI) édictée en 2019 pourrait bien lui permettre de gâcher la fête.

Gary Gensler a cédé, mais il ne s’avoue pas vaincu

Si le ridicule exposait les régulateurs à rendre des comptes, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis serait bien mal placée. Car son patron Gary Gensler nage volontairement à contre-courant dès qu’il s’agit des cryptomonnaies. Une activité qu’il opère avec la fierté de celui qui pense que cela a du sens.

En effet, Gary Gensler a finalement été forcé par une Cour d’appel (D.C. Circuit Court) à adopter les ETF Bitcoin au comptant, car il en avait déjà fait de même pour leurs versions à terme (futures). Et cela ne doit pas passer, pour ce petit bonhomme dont la vision du pouvoir semble se résumer à empêcher pour montrer qu’il est là.

Gary Gensler a cédé, mais il n'est pas vaincu
Gary Gensler n’a pas dit son dernier mot à propos des ETF Bitcoin au comptant

À peine cette étape historique enclenchée, le patron de la SEC s’est précipité pour venir gâcher la fête. Et le problème semble être sa capacité (encore) effective de nuisance, même après avoir approuvé ces ETF. En effet, Gary Gensler a gardé un atout dans sa manche. Cela sous la forme d’un ensemble de nouvelles règlesRegulatory Best Interest (Reg BI) – adoptées en 2019.

Un cadre légal qui permet au régulateur de s’attaquer aux conseillers en investissement. Car ces derniers doivent, bien évidemment, opérer une diligence raisonnable avant d’inciter leurs clients à placer des fonds. Mais la porte reste grande ouverte sur la capacité de ces derniers à poursuivre leurs conseillers en cas de résultats insatisfaisants.

Imaginez un peu à quoi pourrait bien servir cette arme réglementaire dans les mains d’un Gary Gensler revanchard sur le dossier des ETF Bitcoin au comptant…

Vous cherchez un large choix de cryptos sur une plateforme régulée
<strong>Inscrivez-vous sur Bitpanda</strong>
Inscrivez-vous sur Bitpanda

ETF Ethereum reporté au mois de mars

Car rien n’est encore gagné dans cette affaire des ETF crypto au comptant. Il suffit de voir comment Gary Gensler prend le chemin de la même stratégie de la lenteur au sujet de la version Ethereum. Le tout selon la logique qui consiste à prendre son temps pour en faire perdre à tout le monde.

« La Commission estime approprié de fixer un délai plus long pour prendre des mesures concernant le changement de règle proposé afin de disposer de suffisamment de temps pour examiner les questions soulevées. »

SEC

Pourtant, la situation est exactement la même que pour le Bitcoin. En effet, la société Fidelity indiquait déjà en novembre dernier dans son dossier de demande que la SEC ne pouvait pas s’opposer à son ETF Ethereum au comptant, puisqu’elle a déjà autorisé leurs versions à terme. Même scénario, nouveaux épisodes…

« Le fait qu’ils aient autorisé la cotation des ETF basés sur des contrats à terme suffit à dire qu’ils pensent à l’éther de la même manière qu’ils pensent au bitcoin et vous pouvez en déduire qu’ils pensent probablement que ce n’est pas un titre financier. »

Stuart Barton, co-fondateur de Volatility Shares

La SEC semble donc toujours bien décidée à mettre des batons dans les roues des ETF crypto au comptant. Une position fermement maintenue par le patron de la SEC, en train de flirter avec un ridicule sans précédent dans le domaine. Mais de toute évidence, le fait d’empêcher est bien plus important que la volonté de conserver une quelconque crédibilité.

Grâce à Bitpanda, vous pouvez investir sereinement dans les cryptos comme dans les actions ou même sur les ETF, en bénéficiant de la sécurité d'une plateforme auditée et régulée en France. Soutenez le Journal du Coin en vous inscrivant via ce lien affilié.
<strong>Inscrivez-vous sur Bitpanda</strong>
Inscrivez-vous sur Bitpanda

Hugh B.

Passionné depuis de nombreuses années par l’univers décentralisé des cryptomonnaies et le développement du Web3 j’attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Je suis également un auteur publié.

Recevez un condensé d'information chaque jour