Braqué pour ses bitcoins, il s’enfuit en sautant par la fenêtre

Trading du CoinTrading du Coin

Trop étaler ses richesses en public, qu’elles soient en cryptomonnaies ou non d’ailleurs, n’est jamais une bonne idée. Les faits divers se suivent et ne se ressemblent pas dans notre chère cryptosphère. Après l’affaire du cerveau d’un scam torturé par ses complices en Inde, laissez-nous vous raconter l’histoire d’un cryptomillionaire qui a bien cru voir sa vie défiler devant ses yeux lorsqu’il s’est fait braquer.

Les bitcoins ou la vie !

Cette fois, c’est en Norvège qu’a pris place cette sombre affaire. Alors qu’il se trouvait dans son appartement à Oslo, un multimillionnaire en cryptomonnaies est allé ouvrir sa porte après avoir entendu quelqu’un sonner. À peine avait-il ouvert sa porte d’entrée qu’un individu pointait un fusil de chasse dans sa direction !

« À terre ou je tire ! » aurait alors intimé le voleur, selon le bureau du procureur général d’Oslo en charge de l’affaire. Le malfaiteur en avait manifestement après les clés privées de la victime, pour accéder à ses wallets de cryptoactifs.

Mais notre cryptomillionnaire n’a pas coopéré une seule seconde face à cette attaque à main armée. Il a alors paré au plus pressé, se précipitant vers son balcon. Piégé, il n’a pas hésité à se jeter du deuxième étage de son immeuble pour prendre la fuite.

Cryptostensible

Il a ainsi réussi à échapper à son agresseur en atterrissant en contrebas.

La victime se présentait comme un investisseur crypto de la première heure, et la société dont il serait directeur général posséderait pour plus de 100 millions de couronnes norvégiens (plus de 10,1 millions d’euros), d’après le média local TV2. Il n’avait pas manqué, à plusieurs reprises, de se vanter publiquement de ses gains et possessions en bitcoins (BTC) notamment.

L’histoire ne dit pas si notre ami cryptomillionnaire s’est blessé dans son évasion. Pour autant, sa décision désespérée lui aura permis d’échapper à son braqueur, lequel a été rapidement interpellé par les forces de police.

Rappelons, pour information, que Jameson Lopp – contributeur Bitcoin – tient à jour une liste des différentes attaques physiques documentées dans les médias dont ont été victimes de bitcoiners. Celle-ci permet de se rendre compte qu’il n’est pas même pas besoin d’aller chercher à l’étranger pour trouver de telles affaires : fin 2017, des toulousains avaient déjà dû s’enfuir par leur balcon après que deux malfaiteurs les aient séquestrés pour essayer de leur soutirer leurs bitcoins.

Concernant cette affaire norvégienne, elle sera jugée par un tribunal les 17 et 18 octobre prochain. Elle nous rappelle qu’il convient de rester discret sur nos avoirs en cryptoactifs.  Le pêché d’orgueil aurait pu beaucoup plus mal tourner dans le cas présent !

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar