Bitcoin-Gold-BTG

Attaque des 51 % sur Bitcoin Gold (BTG) : 18,6 millions de dollars piratés

Trading du CoinTrading du Coin

Les attaques 51% sont une grande menace pour les blockchains, car elles visent à prendre le contrôle de plus de 51% de la puissance de minage du réseau d’une cryptomonnaie, pour pouvoir en modifier le registre de blocs à des fins malveillantes.

Après Verge qui avait (à nouveau) subi une attaque des 51%, c’est donc Bitcoin Gold qui a été attaqué par un groupe de mineurs malveillants, qui a réussi à combiner plus de 51% de la puissance de minage (hashpower) du réseau pour effectuer des attaques de double dépense sur les exchanges de cryptos.

Suite à cela, dans un tweet officiel, Bitcoin Gold a demandé aux plateformes d’échange d’augmenter le nombre de confirmations nécessaires pour valider une transaction :

Après avoir pris le contrôle du réseau via l’attaque 51%, la double dépense a consisté à déposer des BTG sur les exchanges de cryptos tout en essayant d’envoyer ces mêmes BTG vers un wallet sous leur contrôle (les même BTG étant donc dépensés deux fois).

D’après CCN, l’adresse Bitcoin Gold impliquée dans l’attaque a reçu plus de 388 200 BTG entre le 16 mai et le 18 mai, en supposant que toutes les transactions associées soient dues aux doubles dépenses. Les attaquants auraient volé jusqu’à l’équivalent de 18,6 millions de dollars de fonds en provenance des exchanges.

Hier, le 23 mai, c’est le Dr Craig Wright, scientifique en chef chez nChain, qui s’en est pris verbalement au cofondateur de Bitcoin Gold, Jack Liao, lors de leur participation au «Block-Chaining the Future Summit» à Taipei (Taiwan).

Craig-Wright-Satoshi

Des images de l’altercation ont été publiées sur Twitter (voir ci-dessous), et même s’il est difficile de déterminer les raisons exactes de ce débat enflammé, il semble que l’accrochage ait débuté quand Jack Lio mis en doute le fait que Craig Wright soit réellement Satoshi Nakamoto.

Les deux intervenants ont continué brièvement à s’invectiver avant que le Craig Wright ne quitte finalement la salle de conférence. Jack Liao a lui continué son intervention en qualifiant l’épisode “d’insulte” et en précisant qu’il n’y avait aucune preuve que son adversaire était Satoshi.

Bitcoin-Gold-BTGEn conclusion, pour en revenir à l’attaque 51% sur Bitcoin Gold, celle-ci n’est peut-être pas encore terminée, car bien qu’il n’y ait pas eu d’attaque de double dépense depuis le 18 mai, il est encore probable que le groupe de mineurs malveillants soit en position d’atteindre les 51% de puissance de minage sur Bitcoin Gold. Affaire à suivre donc !

Sources : Cryptovest ; Bitsonline ; CCN || image from Shutterstock.com

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Retablir la verite
Invité
Retablir la verite

“Il semble que l’accrochage ait débuté quand Jack Lio mis en doute le fait que Craig Wright soit réellement Satoshi Nakamoto.”
En même temps, il est con, c’est pas un doute c’est un fait…

Il est autant Satoshi Nakamoto que vous ou moi….
Il est pas le premier dev, il possède pas les clé privé du wallet de Satoshi…

Et pour finir de vous faire un avis du monsieur ….il a essayé de voler les clés privé d’un des premiers devs ayant travaillé sur BTC….une fois que le dev est mort il a essayé d’usurper la confiance de la famille du défunt pour leur voler le PC ou se trouvait les clés…

Ce mec est à gerber….aucune morale…aucun honneur

verite
Invité
verite

“Il semble que l’accrochage ait débuté quand Jack Lio mis en doute le fait que Craig Wright soit réellement Satoshi Nakamoto.”
En même temps, il est con, c’est pas un doute c’est un fait…

Il est autant Satoshi Nakamoto que vous ou moi….
Il est pas le premier dev, il possède pas les clé privé du wallet de Satoshi…

Et pour finir de vous faire un avis du monsieur ….il a essayé de voler les clés privé d’un des premiers devs ayant travaillé sur BTC….une fois que le dev est mort il a essayé d’usurper la confiance de la famille du défunt pour leur voler le PC ou se trouvait les clés…

Ce mec est à gerber….aucune morale…aucun honneur

Fred
Invité
Fred

Pourquoi confirmer à 51 % et non pas par exemple 90 % ? Ce serait plus difficile à atteindre…

adz
Invité
adz

Mais ça voudrait dire qu’en cas de 11%-89% on ne peut rien confirmer, donc avec 11% de hashrate on pourrait bloquer le réseau ( et faire chuter le prix ).

trackback

[…] Nous avions récemment évoqué les attaques des 51% sur Bitcoin Gold  et sur Verge , qui consistent à s’approprier 51% de la puissance de calcul d’une blockchain, pour en réécrire les blocs à des fins malveillantes. […]

trackback

[…] ont vu apparaître une véritable épidémie d’attaques des 51% sur les cryptomonnaies. Après Bitcoin Gold (BTG) et Verge (XVG), c’est à ZenCash de subir cette attaque, qui consiste à prendre le contrôle de […]