Affaire Kleiman : Craig Wright joue la montre grâce à l’ouragan Dorian

Trading du CoinTrading du Coin

Craig Wright vient d’être condamné à partager pour moitié tous ses bitcoins (BTC) acquis avant le 31 décembre 2013 avec Ira Kleiman, frère du défunt associé de Wright. Comme le droit l’y autorise, Craig Wright va probablement chercher à faire appel de ce jugement. Mais pour cela, ses avocats demandent à se voir accorder 14 jours de délais supplémentaires.

Le temps file

Le juge de première instance de la Cour du District Sud de Californie avait été clair fin août : non seulement l’attitude de M. Wright lui a fait perdre l’affaire Kleiman -avec 550 000 BTC à la clé (s’ils existent vraiment) – mais en plus, il risque d’être accusé d’outrage au tribunal.

Il faut dire que le fait qu’il  « [ait] intentionnellement présenté des documents frauduleux à la Cour, entravé une procédure judiciaire et fait un faux témoignage » – selon les propres mots du juge BruceReinhart – n’a pas joué en sa faveur.

Ce 30 août, Andres Rivero, avocat de M. Wright, a déposé une demande au nom de son client pour obtenir un délai supplémentaire de 14 jours pour préparer une requête de contestation concernant la décision du juge Reinhart.

« [M. Wright] n’admet pas que le magistrat Reinhart était compétent pour rendre le jugement en question. », selon la demande de délai déposée.

Cette décision judiciaire ayant en effet annulé un certain nombre de défenses clés de Wright, ne pas la contester rendrait presque impossible toute défense par la suite.

L’ouragan Dorian comme justification

Un des arguments présentés pour soutenir cette demande est l’arrivée d’un nouvel ouragan sur la Floride, où résident les avocats de Wright :

« L’ouragan Dorian devrait toucher terre en Floride au début de la semaine prochaine. Nous, avocats du Dr Wright, avons passé beaucoup de temps à nous préparer à l’ouragan, ce qui a limité notre capacité à travailler sur cette affaire ».

Pour conclure leurs demandes, les conseils juridiques de M. Wright ont pris la peine de préciser en fin du document que « cette motion [était] présentée de bonne foi et non dans le but de gagner du temps ».

Quoi qu’il en soit, la demande de délai a été à priori acceptée par le camp des plaignants. Toute requête contestant formellement la décision passée du juge Reinhart devra donc être présentée avant le 24 septembre 2019, au lieu du 10 septembre. Affaire à suivre sur le Journal du Coin !

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar