La Centrafrique, le pays qui veut être un crypto-phare pour son continent

Bitcoin fait voir la vie en rose – Après la Bitcoin City au Salvador, voilà Sango, la Crypto Island de la République centrafricaine. C’est un des nombreux projets compris dans les perspectives de développement offertes par l’adoption d’une « Loi Bitcoin » favorable aux cryptos en Centrafrique. Son gouvernement souhaite en effet faire du pays un centre continental de la cryptosphère.

« Projet Sango » pour accélérer l’adoption des cryptos en Afrique

Un peu plus de 7 mois après que le Salvador ait fait de Bitcoin (BTC) une monnaie à cours légal, c’est la Centrafrique qui a, à son tour, adopté une loi faisant des cryptomonnaies des monnaies légales, le 21 avril 2022.

Ce 24 mai, le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a révélé, sur son compte Twitter, la première pierre du crypto-édifice que le pays compte bâtir : le projet Sango. Cette initiative gouvernementale possède d’ailleurs déjà son site de présentation à l’adresse sango.org.

« Suite à l’adoption à l’unanimité par l’Assemblée nationale du statut de monnaie légale à Bitcoin, nous sommes heureux de vous présenter la première initiative concrète. Elle va au-delà de la politique et de l’administration, et a le potentiel de remodeler le système financier la République Centrafricaine. (…) »

Le président de la Centrafrique, Faustin-Archange Touadéra, présente le projet Sango
Le président de la Centrafrique présente le projet Sango – Source : Twitter

>> Marre de rater les pépites ? Venez prospecter sur Kucoin ! (lien affilié) <<

La Centrafrique : bientôt le « hub Bitcoin » du continent africain ?

Dans le document de présentation du projet Sango, on peut ainsi lire qu’un de ses premiers objectifs est de :

« (…) construire directement, au cœur de l’Afrique, le premier centre d’affaires légal relatif aux cryptomonnaies, reconnu par le Parlement d’un pays, qui accueillera des crypto-entreprises et attirera les crypto-enthousiastes du monde entier. »

En plus de cela, on y découvre un projet pharaonique de crypto-cité futuriste, dans la même veine que la Bitcoin City présentée par le président Nayib Bukele au Salvador. Ici, il s’agit d’une « Crypto Island ». Comme on peut le voir sur le premier visuel ci-dessous, et sachant que la Centrafrique est un pays sans accès maritime, il semblerait que la Crypto Island sera construite le long d’un fleuve.

La Centrafrique aussi veut sa version de la Bitcoin City du Salvador : une Crypto Island
La Crypto Island paradisiaque du projet Sango

Le cas de la Centrafrique n’est pas isolé, car les pays émergents semblent de plus en plus vouloir organiser leur futur économique, avec l’aide de Bitcoin et des cryptomonnaies. La semaine dernière, des banquiers et autorités financières issus de 44 pays en développement ont discuté de Bitcoin, lors d’un sommet international sur l’inclusion financière, organisé par le Salvador.


Le temps de la régulation est venu, et avec lui celui de l’incertitude. Il est INDISPENSABLE de faire travailler vos stablecoins en toute sécurité. Gagnez des intérêts avec vos USDC sur Kucoin Lending (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour