Bitcoin le 27 mars : le Coronavirus a-t-il tué le roi ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bitcoin iz deadLa crise du Coronavirus a littéralement cloué Bitcoin au pilori et mis fin à de nouveaux espoirs de tendances haussières. Après les niveaux incroyable de volatilité atteints à la mi-mars, Bitcoin se calme et s'endort… ou meurt ? Ne nous y trompons cependant pas : il y aura un lendemain, et le réveil risque d'être brutal, et bruyant.

La volatilité chute de 55% en 3 jours

La volatilité mesure la vitesse à laquelle un prix varie. Bitcoin est un actif volatil car son  prix a de très importantes variations, à la hausse, comme à la baisse. Certains indicateurs sont dédiés à la mesure de la volatilité, et vous n'avez pas pu rater le “VIX” – l'indice de la peur – dont tout le monde parle ces derniers jours sur les marchés boursiers traditionnels.

Pour mesurer la volatilité sur Bitcoin, le plus simple est de se référer à la mesure fournie par Bitmex.

Notre avis sur BitMEX »

Celle-ci est particulièrement lisible et nous permet de distinguer 3 moments :

  • Une volatilité très régulière depuis début 2020, durant toute la période de tendance haussière ;
  • Un décalage significatif de +500% qui correspond au fameux “jeudi noir” (cf. Le jour où Bitcoin a failli tomber à zéro) suivi d'une bruyante accalmie ;
  • Et ces derniers jours une tendance de mort, avec une chute de la volatilité de -55%

Indice de volatilité sur Bitcoin en journalier

La mort rôde-t-elle sur Bitcoin ?

On est en droit de se poser la question quand on suit Bitcoin en intra journalier, mais aussi en journalier.

Bitcoin en H4

  • Le prix évolue dans un micro range de 300-400 $ depuis plus de 3 jours
  • Les volumes sont atones et diminuent d'heure en heure

BTCUSD en H4

Bitcoin en D1

Hakim vous en a parlé dans sa vidéo de la semaine.

Cliquez ici pour découvrir l'analyse en vidéo de Hakim »

Si on dézoome et que l'on part en journalier, on entrevoit la fameuse death cross, un signe particulièrement baissier sur tous les marchés financiers.

Bitcoin contre dollar en journalier – la death cross est souvent un mauvais présage

Ce diagnostic basé sur le croisement entre le MM50 et la MM200 (death cross) se pondère néanmoins : ces indicateurs se surveillent surtout quand la tendance est directionnelle, et actuellement, la tendance est neutre. Cette death cross n'est donc probablement que du bruit, et pas annonciatrice d'un réel mouvement baissier, sa fonction première. Bitcoin ne va pas mourir aujourd'hui, il est simplement endormi.

Toujours est-il que si ce genre de moments est propice aux stop loss courts permettant des ratios de risques-récompenses très importants, ils sont aussi le lieu commun de tous les pièges.

Avec si peu de volume, un faux franchissement est fort probable, et les niveaux de prix sont si clairs, que les baleines sont plus que jamais incité à faire pression dans un sens pour déclencher des stops et des achats, pour ensuite faire partir le prix dans l'autre sens. Attention donc.

Ce qu'il faut surveiller sur Bitcoin

Une période de baisse serait en réalité la bienvenue. Le prix a fortement rebondi depuis son point bas (+70%) à 4 000 $ et un scénario idéal, serait de surveiller une consolidation en bas de notre immense accumulation hebdomadaire.

BTCUSD 3D – When moon ?

N'oubliez jamais que les marchés ne montent ni ne baissent en ligne droite.

PS : et oublie pas, on trade pour toi :

Auteur

Cofondateur & ex-Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je refais surface de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière sur le marché des cryptomonnaies.

  1. JYF dit :

    NB : En français, “price” ne se traduit pas par “prix” dans un contexte de marché similaire à la bourse, mais par “cours”. Bitcoin a un cours volatile, pas un “prix”.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER