Angleterre-cryptos-UK

Banque d’Angleterre : le sondage qui fait tache

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Quand une banque centrale se fait déborder par les cryptonerds sur les réseaux – C’est par un sondage en apparence innocent que la Bank of England, la banque centrale du Royaume-Uni, a lancé les fêtes. Et si vous veniez à recevoir de l’argent comme cadeau pour Noël, sous quelle forme préférez-vous toucher cette petite monnaie ? Réponse : en crypto, pardi !

Bank of england tweet
Un résultat net et sans bavure, tant du point de vue tactique que technique.

Une banque centrale ouverte à l’innovation

Ce questionnaire de Noël s’inscrit dans un effort d’ouverture de la banque centrale du Royaume-Uni. L’organisme bancaire cherche par certains programmes dédiés à observer les mouvements de fonds qui peuvent agiter l’opinion, notamment en termes d’évolution de la monnaie et de son utilisation. Quelles questions actuellement sans réponses traversent donc la société civile à propos de la monnaie et de son futur ?

La banque a ainsi ouvert le Future Forum 2018, plateforme où échangent divers médias et personnalités impliquées dans les problématiques de transition vers de nouvelles façons de penser la monnaie et la valeur. Sont discutés dans ces pages de multiples sujets, par exemple l’émission d’une monnaie digitale de banque centrale ou la possibilité d’une société sans cash.

Des cryptorecherches en son nom propre

Mais la Banque d’Angleterre n’en reste pas là. Il est bon de rappeler que l’institution s’est déjà posé un certain nombre de questions relatives plus spécifiquement à la question des cryptomonnaies.

La banque centrale cryptocurieuse s’est notamment interrogée sur la notion de cryptomonnaie centrale (appelée CBDC), bien évidemment ; mais aussi sur les possibles applications bancaires de la blockchain et des cryptos en tant que telles.

Un sondage sympathique, mais à relativiser

Ainsi, en définitive, le sondage crypto-compatible évoqué en début d’article est à double tranchant : s’il semble s’inscrire dans une logique éprouvée d’ouverture aux possibilités d’innovation offertes par les cryptos, son résultat éclatant ne signifie pas forcément grand-chose.

Les commentaires du tweet du sondage en question n’ont en effet pas tardé à se transformer en champ de bataille, chacun venant crier à qui mieux mieux que son shitbag était la réelle monnaie du futur.

Nul doute que ce petit sondage de la Banque d’Angleterre entrera donc dans le folklore dont la cryptosphère est friande, mais qu’il serait bien aventureux de lui accorder en l’état une quelconque valeur.

Et vous, pour votre bas de laine de Noël, de quelles couleurs seront vos bougies ?

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Rédacteur en chef du JDC, Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici