Abu Dhabi : réglementation et partenariat avec Mastercard

Trading du CoinTrading du Coin

Après l’annonce d’une réglementation plutôt favorable aux cryptomonnaies, le centre financier international d’Abu Dhabi va collaborer avec le géant des paiements Mastercard pour développer et accélérer les solutions fintech dans la région.

Abu Dhabi et Mastercard pour le développement de la fintech dans la région

L’Abu Dhabi Global Market (ADGM), est un centre financier international créé par un décret fédéral des Émirats arabes unis afin de développer et renforcer les services financiers à Dubaï en tant que centre mondial des affaires et de la finance. L’ADGM s’associe à Mastercard pour développer les activités de fintech dans la capitale des Émirats arabes unis et dans la région MENA (Afrique du Nord au Moyen-Orient).

Annoncé aujourd’hui, ce nouveau partenariat permettra aux deux organisations d’échanger leurs expertises et leurs connaissances, tout en coopérant sur des projets fintech. l’ADGM a pour objectif de renforcer sa réputation, afin de faire de leur place financière internationale une plaque tournante de la fintech dans toute la région.

“En tant que leader des technologies de paiement, nous voyons un grand potentiel pour les entreprises fintech dans la région, cette nouvelle collaboration nous aidera à jouer notre rôle dans le soutien aux entreprises qui façonneront l’avenir du commerce dans les années à venir.” Khalid Elgibali, président de Mastercard MESA

Mastercard, le deuxième réseau de paiement au monde juste derrière Visa, a traité quelque 5 000 milliards de dollars de transactions en 2016. Le géant des paiements a notamment investi dans le Digital Currency Group de Barry Silbert, un entrepreneur dans le monde des cryptomonnaies. Ils poursuivent également le développement de solutions API de paiement basées sur la technologie Blockchain. Le tout en critiquant publiquement les cryptomonnaies, à l’image de leur PDG Ajay Banga comme relayé par le Journal du Coin.

Au milieu de l’année 2016, Ann Cairns, présidente de Mastercard International, avait déjà révélé que l’entreprise réalisait des tests d’utilisation dans leurs laboratoires, afin de voir comment intégrer cette nouvelle technologie dans le système actuel.

Réglementation des cryptomonnaies à Abu Dhabi

L’ADGM s’efforce d’explorer des solutions de paiement avec Mastercard, au lendemain de la publication par les autorités d’un rapport sur les offres initiales de pièces (ICO) dans la capitale des Émirats Arabes Unis. L’ADGM, par l’intermédiaire de son autorité de réglementation des services financiers (Financial Services Regulatory Authority – FSRA) et de l’organisme de régulation des marchés financiers de Dubaï, a adopté une approche plus mesurée, à l’instar de pays comme la Chine ou la Corée. Pour rappel, dans ces pays les ICO ont été tout simplement interdites. La FSRA a déclaré qu’elle ne régulerait les ICO que lorsque les tokens présenteront des caractéristiques semblables à celles des valeurs mobilières.

L’organisme de régulation a également estimé que les cryptomonnaies seraient assimilées à des marchandises comme les métaux précieux et les combustibles. Aucune réglementation n’est actuellement prévue pour les transactions ou l’exploitation minière impliquant des cryptomonnaies comme le Bitcoin.

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Source : Cryptocoins News

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Romain
Cofondateur du Journal du Coin et crypto-addict depuis plusieurs années. J'aime partager ma passion et aider les nouveaux arrivants à évoluer dans cet univers. Vous pouvez me retrouver tous les lundis sur notre chaîne YouTube pour notre JTduCoin.

Poster un Commentaire

avatar