La Banque de Corée s’oppose à l’idée d’émettre sa propre cryptomonnaie

Trading du CoinTrading du Coin

À la suite d’un examen de faisabilité, la Banque de Corée a révélé qu’elle était contre l’idée d’émettre une cryptomonnaie centrale bancaire, en raison de son impact sur les mécanismes de base de la politique monétaire et de sa mise en œuvre.

Le chercheur à l’institut de recherche économique de la banque centrale, Kwon Oh-ik, a souligné qu’une cryptomonnaie d’une banque centrale déstabiliserait l’ordre du marché en affirmant que les cryptomonnaies ne fonctionnent pas comme les monnaies fiat.

Le chercheur a déclaré dans le rapport :

« Nous avons examiné l’éventuelle plausibilité des cryptomonnaies en tant que monnaie. Cependant, nous pensons que les cryptomonnaies ont été exposées à diverses catégories de risques associés au crédit, à la liquidité et à la gestion juridique. Les cryptomonnaies ne fonctionnent pas comme les monnaies fiat »

La BdC est également préoccupée par les coûts liés à l’émission d’une cryptomonnaie, en plus du risque moral potentiel qu’elle pourrait entraîner.

De plus, la banque centrale de Corée du Sud est catégorique : elle reste la seule autorité à contrôler le processus d’émission de monnaie dans le pays.

Cependant, la banque centrale ne réfute pas l’idée que les cryptomonnaies pourraient révolutionner le système bancaire et le système financier au sens large. Mais elle insiste sur le fait que les nouveaux instruments monétaires nécessiteront des tests complets à travers un certain nombre d’essais avant une sortie commerciale. « Si cela se produit, la BdC devra les réglementer mais correctement », a ajouté Kwon dans le rapport.

En appelant à la réglementation des cryptomonnaies développées par des sociétés privées, le rapport suggère également que la banque centrale impose une taxe aux émetteurs pour les empêcher d’exagérer la valeur réelle de leurs avoirs soutenant la devise.

Le rapport de la banque centrale a été publié après que son groupe de travail ait étudié la possibilité de créer une cryptomonnaie, mais aussi un cadre réglementaire pour les autres cryptomonnaies et les ICOs dans le pays.

Les conclusions de la BdC sont en accord avec la position de certaines autres banques centrales, qui ont exprimé leurs préoccupations des cryptomonnaies émises par une banque centrale. La banque centrale de Russie a exprimé un point de vue critique sur ce sujet à plusieurs reprises, tandis que le directeur de la Banque d’Angleterre a déclaré que les cryptomonnaies ne sont pas valables pour les paiements et autres fonctionnalités des monnaies fiat.

Sources : CoinDesk ; CCN ; Cryptovest || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémi M.
Passionné de cryptomonnaies depuis 2015, je suis très enthousiaste de pouvoir participer à cette nouvelle révolution technologique. Je suis persuadé que les cryptomonnaies se démocratiseront au fur et à mesure du temps, et je suis également impatient de voir comment elles évolueront et seront utilisées par un plus large public dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.