Fulcrum surprise

Justin Sun admet que TRON n’est qu’un shitcoin

Trading du CoinTrading du Coin
4.5
(17)

Le projet TRON (TRX) mené par Justin Sun n’a jamais eu la vie facile, et pour cause : dès son lancement, les oeils attentifs ont pu constater que même son livre blanc n’était qu’un ramassis de bons vieux copier-collers tirés du whitepaper d’Ethereum (ETH). Et malgré les coups marketing toujours plus invraisemblables de Justin Sun – comme son récent dîner avec Warren Buffet -, ce dernier semble avoir récemment admis que Tron était un « shitcoin »… Sur le ton de l’humour, mais tout de même.

C’est lors la soirée événement de la table ronde Satoshi (Satoshi Runtable) que le podcasteur Peter McCormack a interrogé Justin Sun, lui demandant si Tron était une crypto légitime ou un shitcoin.

Dans cette vidéo postée par McCormack sur Twitter, on entend clairement Justin Sun dire « buy my shitcoin » (“achetez mon shitcoin”) à propos du TRX. Evidemment, depuis – la nuit passée portant visiblement conseil – le principal intéressé s’est contenter d’afficher un air décontracté et d’expliquer d’un laconique “lol” qu’il s’agissait naturellement d’un trait d’humour.

Il faut dire que cette fameuse “table ronde de Satoshi” est bien souvent l’occasion d’un séjour de fêtes diverses et de décompression pour les “têtes pensantes” de l’industrie. Il y a certes les intitulés ronflants et gracieusement enrobés décrivant un événement “disruptif, mêlant sessions formelles et informelles, sous le forme des fameuses unconferences permettant des échanges décentralisés”… Mais il semblerait qu’il soit surtout question de séjour ensoleillé, de soirées fort conviviales et de balades en bord de plage mâtinées de sorties de groupes organisées auprès de prestataires affichant un joyeux panneau “location catamaran” à destination des festivaliers avinés.

D’autres bitcoins maximalistes semblent aussi avoir pris les choses à la rigolade, en encensant (faussement) Tron et Justin Sun, pour mieux se moquer d’Ethereum. Comme Rodolfo Novak, alias NVK, dans un tweet :

« Nous avons un plan. Ethereum, c’est terminé. Tron se déplace sur le Liquid Network de Bitcoin ! »

Nul besoin de préciser que l’affirmation ci-dessus est une (mauvaise) blague. Pendant que le petit espace de la cryptosphère se chamaille plus ou moins gentiment en interne et profite de soirées manifestement bien arrosées, les monnaies de banques centrales ou de méga-projets privés comme Libra se préparent. Seront-ce des menaces suffisantes pour réconcilier tout le monde ?

Cet article contient un lien sponsorisé.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 17

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar