Israël : une cryptomonnaie nationale en vue pour des paiements instantanés ?

Trading du CoinTrading du Coin

Les cryptomonnaies sont en plein essor en ce moment, une situation qui pousse certains pays à chercher à réguler à tout prix bitcoin et consorts. D’autres nations envisagent même de créer leur propre cryptomonnaie nationale, et la dernière en date à vouloir s’y lancer serait Israël.

Une crypto-nationale pour Israël ?

De plus en plus de pays souhaitent fixer des règles autour des échanges en cryptomonnaies sur leur territoire. D’autres envisagent de profiter de la technologie sous-jacente (la blockchain), à l’image de la France qui est prête à l’utiliser pour améliorer les échanges de titres non cotés.

L’Israël aussi semble être séduit par cette nouvelle technologie, plus précisément la Banque centrale du pays. En effet, selon une source anonyme de la Banque centrale israélienne, cette dernière considérerait la monnaie numérique comme une option pour une infrastructure efficace et fiable au niveau des paiements instantanés.

Pour rappel, la Banque israélienne avait déclaré publiquement le 15 novembre dernier, via un document au format PDF, son intention d’adopter une infrastructure efficace pour les paiements immédiats, affirmant dans la foulée être à l’écoute de toute proposition.

Mais si l’on croit cette source anonyme, la Banque centrale aurait ainsi trouvé en la blockchain la meilleure solution. Mieux encore, elle serait en train d’étudier la création d’une cryptomonnaie nationale, toujours dans cette optique de mettre en place une infrastructure de paiement plus rapide.

Une crypto-nationale plus sûre que bitcoin

La source proche de la Banque a expliqué :

« Une monnaie numérique émise par une banque centrale est une autre forme de système de paiement avancé qui n’existe pas actuellement. »

Toujours selon les explications de cette source relayées par Reuters, une crypto-nationale créée par la Banque centrale serait centralisée et sûre, contrairement au Bitcoin et les autres cryptomonnaies qui sont plutôt décentralisées.

Si elle parvient à lancer sa cryptomonnaie, Israël marchera alors sur les traces de Dubaï qui possède déjà sa propre monnaie Emcash. Mais en plus, l’arrivée de cette nouvelle devise pourrait surtout réduire les transactions sur le marché noir israélien.

Sources : CCN ; Cointelegraph
Image : Wit Olszewski/Shutterstock.com

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] qu’on vous parlait hier de la possible création d’une crypto-nationale en Israël, voilà que les sociétés cryptos israéliennes cotées à la TASE pourraient voir leur […]