Amaury Séchet, le “dictateur bienveillant” de Bitcoin Cash, quitte Bitcoin Unlimited

Trading du CoinTrading du Coin

Quand “Code is Law” est remplacé par “Troll is Law” – Amaury Séchet est bien connu de la communauté crypto pour son rôle de développeur principal du client Bitcoin ABC, propre à Bitcoin Cash (BCH). Il vient d’annoncer son départ de Bitcoin Unlimited (BU), l’une des engeances historiques de développeurs big blockers. Ses mots sont durs envers une communauté insidieusement minée par les dissensions, notamment du fait des thuriféraires du Bitcoin Satoshi Vision (BSV).

Guerres intestines

Le départ d’Amaury Séchet s’inscrit dans une tendance plus lourde ces dernières semaines au sein de Bitcoin Unlimited (BU) : son collègue Anthony Zegers annonçait également son départ le 20 mars dans un post dédié. Décrit par M. Séchet comme un des premiers à rejoindre le projet et l’un de ses développeurs les plus prolifiques, nul doute que son départ a joué dans la balance.

Les conditions de travail décrites tant par Zegers que par Séchet sont ainsi plus proche du bordel auto sabordeur que du réel développement open source : M. Séchet détaille par le menu, captures d’écran à l’appui, comment certaines propositions de correction de bugs qu’il a soumis se sont retrouvées parasitées inutilement par des contributions inutiles ou encore des erreurs grossières décrites comme involontaires, et ce de façon répétée.
Cette gestion ésotérique est même désignée par Séchet comme raison principale de la persistance de failles béantes dans le code de BU, facilement patchables sur le principe mais jamais traitée dans les temps avant qu’un crash ne survienne.

Il est donc finalement temps de partir, puisque comme le dit M. Séchet, “nous avons essayé d’améliorer BU en participant dans sa communauté, mais il est clair que cela ne fonctionne pas”.

Les visions d’un Satoshi embrouillé

Au cœur de cette drôle d’ambiance, les aficionados du Bitcoin Satoshi Vision (BSV), le rejeton forké depuis la chaîne BCH, sous l’impulsion du sérénissime Craig S. Wright. Ils auraient gagné une forme de majorité dans les rouages de BU, et rendraient ainsi tout travail constructif impossible. M. Séchet nous a expliqué tout le bien qu’il pensait de ce projet, pour lequel il envisage le “même brillant avenir que Bitconnect, et pour les mêmes raisons”, puisqu’il s’agit d’un “projet créé par des arnaqueurs pour vendre du rêve”, “mené par un arnaqueur n’ayant jamais […] apporté aucune preuve, et n’ayant pas les compétences de ses fanfaronnades”.

Séchet conclut son propos en parlant de “triste blague”, listant certaines des propositions soumises au vote de modification du protocole, de plus en plus surréalistes.

Citons pour exemple la proposition de vendre tous les BCH de l’organisation contre un stack équivalent en BSV (quelle originalité).

Mais le cirque ne s’arrête pas là : rappelons que les figures du milieu ayant contribué à Bitcoin Cash ou apporté leur soutien à Bitcoin ABC font l’objet d’une plainte déposée par une mystérieuse société United American Corp. Cette plainte les accuse notamment de tenter de détourner Bitcoin Cash à leur profit.

La ficelle est un peu grosse, et Amaury Séchet dit son regret de ne pas voir la communauté BSV s’élever contre ses pratiques “toxiques”.

La route est donc toujours bien sinueuse pour Bitcoin Cash. Ceux qui appelaient à éviter le “fork de trop” pourront difficilement être accusés d’avoir joué les Cassandre, pour le coup. Affaire à suivre donc, Amaury Séchet ayant pour sa part prévu de poursuivre son travail, “la recherche d’une monnaie saine pratique étant un but trop important pour s’en laisser distraire”, heureux de se débarrasser “d’un environnement chaotique”.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Rom1
Invité
Rom1

M. Séchet nous a expliqué tout le bien qu’il pensait de ce projet, pour lequel il envisage le “même brillant avenir que Bitconnect, et pour les mêmes raisons”, puisqu’il s’agit d’un “projet créé par des arnaqueurs pour vendre du rêve”, “mené par un arnaqueur n’ayant jamais […] apporté aucune preuve, et n’ayant pas les compétences de ses fanfaronnades”.

Bonjour, pouvez-vous fournir la source, capture d’écran ou autres ?

Rom1
Invité
Rom1

Voici la traduction de votre lien https://medium.com/@amaurysechet/why-i-am-leaving-bitcoin-unlimited-3b0b7581f5db : Pourquoi je quitte Bitcoin Unlimited Amaury Séchet 25 mars À l’origine, j’ai commencé à m’intéresser à Bitcoin en raison du potentiel que je voyais dans le fait que cela pourrait être une technologie en pleine mutation. En combinant les propriétés de l’argent dur à la commodité de l’argent numérique à grande échelle, il pouvait potentiellement accroître considérablement la liberté et la prospérité mondiales. J’ai décidé de participer activement au développement de Bitcoin lorsque j’ai constaté que ce potentiel était menacé par la direction que Bitcoin Core dirigeait le projet. Ma motivation a toujours été la même: aider à créer une monnaie saine, pratique et utilisable par le monde entier. Même si ce n’était pas la première fois que je jouais avec le protocole Bitcoin, contribuer à BU était la première fois que je le faisais publiquement. Il m’est rapidement apparu que le… Lire la suite »

Thomy64
Invité
Thomy64

Shammah Chancellor est le dernier à s’éloigner de Bitcoin Unlimited… Déjà ce mois-ci, trois dirigeants de Bitcoin Cash (BCH) ont décidé de renoncer à Bitcoin Unlimited (BU). Antony Zegers, Amaury Séchet et Tomislav Dugandzic, qui ont tous démissionné en raison de désaccords sur le fonctionnement de la BU. Un quatrième membre de la BU s’est retiré, affirmant qu’il croyait que les statuts de la BU n’étaient pas suivis comme prévu. Shammah Chancellor a annoncé sa démission dans un long post sur son blog . Il fait valoir que la BU ne remplit pas son objectif, faisant de son existence une perte de temps, d’énergie et d’argent. Il ajoute: «Rester membre d’une telle organisation nuit aux services des futurs membres. Il envoie des signaux sociaux qui créent un semblant, et induisent par inadvertance en erreur des personnes qui ne connaissent pas autrement les détails de ce qui s’est passé. Cela est… Lire la suite »

Rom1
Invité
Rom1

Heureusement il n’y a pas que les crypto dans ma vie. J’écris ce que je veux quand je veux, je suis poli, je ne menace pas, encore moins ne m’énerve ni n’insulte qui que ce soit, si tu es vexé par ce que j’ai fais allusion à comment ton père a couiné et de la douloureuse qu’il te manque alors tant pis; peut être que la vérité blesse parait-il ?! Ton petit copain à effacé ma réponse à tes provocations, c’est bien dommage. J’ai une solution radicale pour l’immense fatigue à lire 2 lignes que tu évoques; j’ai de la vitamine C à venir te remettre directement, tu as juste à me communiquer ton adresse. Rien que pour toi je ferai le déplacement 🙂 peut-être aurons nous le temps de boire un verre d’eau ensemble. Quoi qu’il en soit j’apprécie ta prise de temps sur ton harassement professionnel juste pour… Lire la suite »