La fondation Stellar brûle 50% de l’offre totale des XLM

Trading du CoinTrading du Coin
5
(2)

Mieux en rire – C’est la fête du côté de la fondation Stellar, en charge du protocole de la cryptomonnaie Stellar Lumens (XLM) ! Des représentants du groupe ont annoncé hier qu’ils avaient fait disparaître plus de la moitié de l’offre totale de jetons XLM en les brûlant, hop, comme ça. Mais pourquoi agir ainsi ? Voyons cela ensemble.

Une décision réfléchie

La journée d’hier a donc été agitée pour le réseau Lumen, puisque la fondation Stellar a procédé à la destruction de quelques 55 milliards de jetons XLM. Cette opération, que l’on appelle aussi un “burn”, consiste à envoyer des jetons vers une adresse ne pouvant plus les dépenser par la suite. Ces jetons cryptographiques sont donc purement et simplement retirés de la circulation, sans retour en arrière possible.

Et il se trouve que c’est bien ce qu’a décidé de faire le groupe en charge de l’évolution du protocole Stellar, en prenant sur ses réserves conséquentes. Alors que la fondation détenait 85 milliards de XLM sur les 105 en circulation, elle a brûlé des coins jusqu’ici alloués à différents fonds de développement ou destinés à de futurs airdrops.

Un investissement pour l’avenir

Si l’on s’en tient au communiqué officiel, cette réduction drastique de l’offre globale est mûrement réfléchie et servirait plusieurs buts.

D’abord, réorienter la politique de gestion de la fondation, qui tentait de s’appuyer principalement sur une politique de distribution gratuite systématique de jetons sous la forme d’airdrops divers et variés. Selon les représentants du groupe, il est temps de faire un constat amer : cette solution de distribution de leur cryptomonnaie lourdement préminée n’a que peu d’effets réels en terme d’adoption. La majorité des fonds brûlés proviennent donc de jetons qui devaient être airdropés.

Ensuite, les réserves résiduelles sont censées être redirigées vers de nouveaux buts : la fondation annonce envisager de créer un simili-fonds d’investissement avec ses stocks, pour ne plus seulement soutenir des développeurs sur Stellar mais aussi acquérir et financer des entreprises jugées innovantes.

Après le bug inflationniste qui provoqué en mars dernier la création inopinée de 2,2 milliards de XLM depuis eux-aussi brûlés, voilà un nouvel exemple de l’élasticité relative de l’offre des lumens (XLM). Quelle sera la portée réelle de ce revirement brutal, au delà du pump momentané de près de 20% qu’affiche depuis le prix du XLM ?

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Rédacteur en chef du JDC, Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

5 Commentaires

  1. Petite coquille à mon sens dans le titre, ce n’est pas 55 milliards de Lumens en circulations, mais 55 milliards de lumens pas encore distribués.
    Il y a 20 milliards en circulation, sur un total de 105 milliards possible.
    C’est le total possible qui est réduit à 50 milliards désormais.

  2. Bonjour,
    Qu’est ce que ça veut dire quand on brule du STELLAR ?
    Je pose cette question parce que, sur les conseils de James Althutcher, c’est la crypto où j’ai inverti.
    Je l’ai acheté à 0,27 dollar. Elle est passé par 0,032 dollar. Maintenant elle est remontée à 0,077 dollar.
    J’aimerai au moins qu’elle puisse monter à 1, 10 ou 100 dollars, que je gagne un peu d’argent.
    Vous pensez que ce sera possible ?

    • Étant donner que d’autres token peuvent être créer à tout moment la valeur ne devrai pas trop grimper car si on peut en créer d’autre et bien ça tend à faire baisser les cours et après la bulle initiale finir par stagner ça ce risque les investisseurs n’aiment pas trop s’ils veulent spéculer.

      Mais qui sait, peut être leurs futurs partenariats dans les années à venir changeront la donné mais bon tant qu’ils peuvent émettre d’autres token supplémentaires ils conservent une possibilité de contrôle des cours.

      Pour gagner de l’argent avec un token rien ne vaut de l’acheter à ses tout début lors de sa première cotation…voir encore plus tôt… après à moins d’avoir une forte capitalisation ou une vraie utilité ou être basée sur les métaux, ou s’appellera bitcoin,Etherum ou autres connues les cours ne varient que peu..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici