Bitcoin Cash BCH

Un halving très agité pour Bitcoin Cash (BCH) !

Trading du CoinTrading du Coin
3.5
(38)

Sur Bitcoin (BTC) comme sur son fork Bitcoin Cash (BCH), un halving se produit tous les 210 000 blocs. Ce processus, qui divise par deux la récompense par bloc miné, vient de se produire hier soir sur le réseau BCH… et ce ne fut pas sans anicroches, comme nous allons le voir.

Un hashrate divisé par 3

Le halving du Bitcoin Cash ne s’annonçait pas sous les meilleurs hospices. À peine quelques jours avant cet évènement, un des principaux soutien du projet BCH, le site Bitcoin.com, annonçait le départ de son PDG ainsi que d’une bonne partie de ses effectifs.

C’est ce 8 avril à 14h19 (heure française) que le premier halving de Bitcoin Cash (depuis son fork avec Bitcoin en août 2017) s’est produit, à hauteur du bloc 630 000.

Comme beaucoup le pressentait, la réduction de la récompense de 12,5 à 6,25 BCH du halving a causé une importante chute dans la puissance de calcul (hashrate) qui valide les blocs du réseau BCH.

Selon le site CoinWarz, le hashrate de BCH a ainsi diminué d’une fourchette oscillant entre 3,5 et 4 ExaHashes par seconde (EH/S) avant le halving, à seulement 1,3 EH/s au moment d’écrire ces lignes. Soit presque une division par 3 en l’espace d’à peine 24h.

Puissance de calcul (hashrate) sur le réseau Bitcoin Cash – Source : CoinWarz

Panne momentanée de la production de bloc

Autre phénomène notable, la production de nouveaux blocs de transactions a connu un très fort ralentissement après le halving.

En effet, au lieu des 10 minutes de moyenne entre la confirmation de deux blocs, le bloc 630 001 a lui mis près de 2 heures à être produit !

2h de délai entre les blocs 630 000 et 630 001 – Source : bch.tokenview.com

Risque accru d’attaque des 51% ?

Ce halving amène également son lot de questions épineuses vis-à-vis de l’avenir de Bitcoin Cash. Car comme le directeur du développement commercial chez Kraken – Dan Hedl – le résume bien dans un tweet :

« La réduction de moitié pourrait être catastrophique pour Bcash. D’abord le halving de Bcash survient, puis les récompenses de blocs diminuent de moitié. Finalement, Les mineurs passent sur Bitcoin (puisqu’ils partagent le même algorithme de hachage), ce qui conduit à ce que l’effort de sécurité devienne dangereusement faible, rendant une attaque des 51% très facile ».

CoinGape fait toutefois remarquer que Bitcoin pourrait être le grand sauveur de son cousin forké vis-à-vis de ce risque. En effet, avec environ 18 000 $ par heure d’attaque pour atteindre les 51%, du hashrate du réseau BCH, il s’avère que se servir de cette puissance pour miner du BTC pourrait finalement toujours être plus rentable !

Bitcoin Cash ne ressort donc pas indemne de son premier halving, même si pour l’instant il faudra en rester il s’agit toujours de risques hypothétiques. BSV, le fork de Craig Wright du BCH, risque d’ailleurs de connaître les mêmes remous dès demain, puisque son halving est prévu pour ce vendredi 10 avril. Affaire à suivre !

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3.5 / 5. Nombre de votes : 38

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici