Les zinzins américains à l’affut du premier ETF Bitcoin : le gendarme financier US traîne des pieds

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Au-delà de l’infini – Il n’y a plus de suspens tellement c’est devenu systématique : la Securities and Exchange Commission (SEC) a une nouvelle fois repoussé sa décision pour approuver (ou non) un ETF Bitcoin. Petite nouveauté toutefois : le gendarme financier a clairement indiqué qu’il avait besoin d’aides et de commentaires extérieurs avant d’enfin (un jour peut-être) prendre une décision.

La SEC et l’ETF BTC : un purgatoire temporel

Nous vous en parlions début mai, la SEC américaine venait de reporter de 45 joursjusqu’à ce 17 juin – sa décision concernant l’ETF Bitcoin de VanEck , qui doit être listé sur la bourse de Chicago du CBOE.

Et devinez quoi ? Un document, publié ce mercredi par l’organisme de régulation, annonce que sa décision sur ce fonds négocié en bourse va être… de nouveau prolongé de 45 jours !

La SEC retarde le dossier de VanEck

Il va donc falloir, comme toujours avec la SEC, prendre son mal en patience, et espérer un miracle dans les premiers jours d’août. Pour les nouveaux venus dans la cryptosphère, qui ne connaîtrait pas la coutume de jouer la montre du gendarme financier US, il ne faudra toutefois pas se faire d’illusion.

En effet, la SEC peut encore repousser 2 fois sa décision : une fois d’un délai de 90 jours et une fois d’un délai de 60 jours. Autrement dit, la SEC peut potentiellement botter en touche et ne rien décider jusqu’à Noël prochain !

La SEC ouverte aux commentaires publics (restez polis !)

Chose plus rare, le régulateur financier américain demande à obtenir davantage d'informations pour l’aider à prendre (enfin) sa décision :

« (…) la Commission recherche et encourage les personnes intéressées à fournir des commentaires sur le changement de règle proposé [permettant d’approuver un ETF Bitcoin] »

Les commentateurs ont 21 jours à compter de la date de publication (16 juin) du présent document de la SEC pour envoyer leur texte.

L’autre problème qui va se poser pour la Commission des valeurs mobilières, est que les propositions d’ETF portant sur Bitcoin se bousculent littéralement au portillon : un total de pas moins de 6 fonds BTC (VanEck, Fidelity, SkyBridge,…) attendent impatiemment une décision désormais, à force d’hésitations.

Si la Securities and Exchange Commission tergiverse indéfiniment, de nombreux produits financiers (ETP, ETN,…) portant sur Bitcoin et d’autres cryptos ont déjà été listés sur des bourses étrangères. Parmi eux, il y a d’ailleurs des ETF BTC qui ont été approuvés au Canada, par la Ontario Securities Commission, et qui cartonnent auprès des investisseurs traditionnels voulant s’exposer au roi des cryptos.

Envie de mettre la main sur du Bitcoin avant les institutionnels américains ? C'est possible, en soutenant le travail quotidien du Journal du Coin avec notre lien affilié SwissBorg !

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER