chine blockchain

YFII : l’histoire derrière le clone chinois de YFI

Trading du CoinTrading du Coin
3
(18)

Les Chinois proposent YFII – Courant juillet, le jeton de gouvernance YFI a fait la une suite à l’explosion de son cours de plus de 6 000 % en l’espace d’une journée. Suite à une modification rejetée, une équipe de développeurs chinois a décidé de forker le jeton, de quoi alimenter le débat dans la cryptosphère.

Découvrez la DeFi »

YFII : l’origine d’un désaccord

Le 17 juillet dernier, le protocole agrégateur DeFi, yEarn, dévoilait son jeton de gouvernance: le YFI. Contrairement au COMP ou au BAL, le YFI n’a pas eu de prédistribution. En d’autres termes, 100 % des jetons ont été minés par le processus de liquidity mining.

Seulement, le minage du jeton YFI aura été de courte durée. En effet, en seulement une semaine, l’ensemble des 30 000 YFI ont été minés.

Des internautes ont alors proposé à la communauté l’ajout de 30 000 nouveaux jetons par le biais du YIP8. Ainsi, le nombre de nouveaux YFI serait divisé par deux chaque semaine, sur un modèle similaire au halving du Bitcoin.

« L’arrêt de l’exploitation minière du YFI entraînera instantanément la suppression d’une grande quantité de liquidités, ce qui aura un impact négatif énorme sur le prix des YFI en raison de la diminution des récompenses. » Proposition des internautes

Malheureusement, celle-ci a été rejetée par la communauté. Par la suite, ce rejet a entraîné un fork du projet et la création d’un nouveau jeton : le YFII.

YFII : le clone chinois de YFI

Le jeton YFII a été annoncé à travers une publication sur Medium. Ce dernier est un fork du YFI, auquel l’YIP8 a été ajouté. Ainsi, 60 000 jetons YFII seront créés au total, avec 30 000 la première semaine, puis un peu moins de la moitié pour chaque semaine suivante.

Dès son lancement, le jeton YFII a connu un engouement massif auprès des investisseurs et des yield farmers chinois. Cela a été provoqué par les 10  % de rendement hebdomadaire proposé par la pool YFII-DAI.

Rendement hebdomadaire de la pool YFI-DAI : Source : Yieldfarming.info

Ainsi, le projet a réussi à conquérir des whales chinoises, qui n’étaient jusqu’à présent pas impliqués dans l’écosystème DeFi. Cela a permis au YFII de réunir plus de 80 millions de dollars sur la pool YFII-DAI d’un copycat de Balancer.

La plateforme Balancer a décidé de retirer le jeton YFII suite à des accusations de scam. Une décision qui n’a pas plu à la communauté qui n’a, à aucun moment, été consultée.

YFII : légitime après tout

Évidemment, il n’aura pas fallu très longtemps pour que des développeurs mettent le nez dans le code du YFII. Selon eux, il n’y a rien d’alarmant. Le code ne présente aucune faille ou incohérence apparente et devrait aussi être décentralisé, tel que le YFI.

Cependant, le protocole n’aura que peu de marges d’évolution à l’avenir. En effet, la « clé administrative » a été détruite au moment de la création. Bien que ce soit un gage de décentralisation, le désavantage réside dans le manque d’évolutivité à l’avenir.

« Comme la clé d’administration a été détruite, il serait difficile pour la communauté YFII d’apporter les changements nécessaires sur le modèle d’économie à jetons de YFII. », Johnson Xu de TokenInsight sur Decrypt

Cela n’a pas empêché le jeton de connaître une belle ascension, s’échangeant actuellement à 767 $ et ayant enregistré une hausse de 72 % au cours des 2 derniers jours.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3 / 5. Nombre de votes : 18

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici