Un divorce crypto à 100 millions de dollars – Bitgo traîne Galaxy Digital en justice

Une relation peu fusionnelle – La société de garde d’actifs numériques BitGo exige coûte que coûte, un chèque signé de Galaxy Digital. L’entreprise crypto aurait lésée BitGo en décidant de se retirer d’un accord d’acquisition annoncé il y a environ quatre mois.

Après la fusion ratée, un divorce coûteux entre BitGo et Galaxy Digital

Ce Merge là s’est soldé par un échec. Dans une série de tweets du 13 septembre dernier, BitGo a annoncé que l’entreprise intentait une action en justice contre Galaxy Digital. La plainte déposée la veille, sous scellée à la Cour de chancellerie du Delaware, vise Galaxy Digital. BitGo et l’accuse de « répudiation abusive » et de « violation intentionnelle » de l’accord de fusion entre les deux parties.

BitGo et Galaxy Digital devant la justice
Publication de BitGo – Source : Twitter

Dans un communiqué du 5 mai de cette année, Galaxy Digital avait en effet annoncé l’acquisition de BitGo, pour un montant total de 1,2 milliards de dollars. Cette opération devait être payée en espèces et par une émission d’actions de Galaxy Digital, qui a finalement mis fin à l’accord initial, à la mi-août.

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Droit de résiliation ou violation abusive : bientôt de plus amples informations ?

BitGo entame donc un bras de fer judiciaire, et demande dorénavant des dommages et intérêts qui s’élèvent à plus de 100 millions de dollars. Les détails de cette plainte ne sont pas encore accessibles au grand public, au moment de la rédaction de cet article.

Selon BitGo, suivant les règles du tribunal, ils devraient être révélés le 15 septembre à 17 h, heure de l’est des Etats-Unis. Toutefois, certaines informations contenues dans la plainte pourraient être « expurgées ».

Le tweet de BitGo affirme en effet que Galaxy Digital, qui rejette les accusations, souhaite expurger des allégations, avant la mise à disposition de la plainte au public.

La version du défendeur dans cette affaire ? Dans un communiqué du 15 août, Galaxy Digital avait annoncé officiellement qu’elle exerçait son droit de résiliation de l’accord d’acquisition de BitGo, qui n’aurait pas livré avant le 31 juillet, ses états financiers de 2021 audités, conformément aux exigences de l’entente entre les deux entreprises.

Galaxy Digital anticipait peut-être alors déjà un procès, en indiquant qu’ « aucune indemnité de résiliation n’est à payer dans le cadre de cette résiliation ».

Les affaires liées aux cryptomonnaies qui finissent devant les juges, pour diverses raisons, se multiplient cette année. Un échantillon des cas les plus récents ? Les clients de Celsius s’en remettent au tribunal pour pouvoir récupérer leurs avoirs. Binance est trainé en justice par Twitter à cause d’Elon Musk. Et c’est maintenant au tour de BitGo et de Galaxy Digital d’entrer dans l’arène judiciaire, après une fusion annoncée, mais qui n’aura finalement pas lieu.

Accompagnerez-vous la révolution Bitcoin ? Il ne tient plus qu’à vous d’embarquer dans le train crypto ! Pour ce faire, et commencer à vous familiariser avec ce monde passionnant, n’attendez pas pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence. Vous économiserez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour