Les traders institutionnels n’aiment plus les cryptomonnaies d’après JP Morgan

No blockchain. L’engouement institutionnel autour du secteur des cryptomonnaies a rythmé l’année passée. Il faut dire que l’approbation des ETF Bitcoin au comptant leur sert une exposition clé en main au leader de cet écosystème. Toutefois, la fièvre du numérique pourrait ne pas être aussi répandue qu’il y parait dans les hautes sphères de la finance traditionnelle. C’est en tout cas ce que semble révéler un récent rapport sur le sujet, publié par la banque JP Morgan. Un désintérêt apparemment enclenché au profit de l’intelligence artificielle (IA), mais pas uniquement…

Institutionnels et cryptomonnaies : une histoire compliquée

L’investissement ressemble la plupart du temps à un sport saisonnier basé sur le fait de surfer les tendances. Une stratégie qui s’applique à tous les traders, qu’ils soient particulier ou en charge de portefeuilles institutionnels plus conséquents. Mais le goût du risque s’estompe bien souvent en proportion du nombre de zéros à afficher au compteur.

Une dynamique au centre de la volonté actuelle de réglementation – parfois chaotique – du secteur des cryptomonnaies. Car avant de plonger dans ce bain numérique, certains souhaitent placer quelques maitres nageurs en charge de leur sécurité.

Institutionnels et cryptomonnaies : une histoire compliquée
Les institutionnels se désintéresseraient-ils des cryptomonnaies ?

Quoi qu’il en soit, les structures institutionnelles commencent à proposer de plus en plus d’options crypto à leurs riches clients. Une activité fortement accélérée au cours des derniers mois de l’année passée. En effet, presque 2 milliards de dollars ont été placés dans des produits d’investissement de ce type au cours de cette période. Mais ne nous emballons pas trop pour autant…

jdc-cta id=”659865″]

78 % des traders institutionnels ne prévoient pas de négocier des cryptomonnaies

Les impressions ont parfois besoin d’être confrontées à des études concrètes afin d’en mesurer la pertinence. C’est très exactement ce que vient de faire l’ambivalente banque d’investissement JP Morgan dans son dernier rapport annuel intitulé : 2024 e-trading.

Un document au sein duquel les cryptomonnaies – et la technologie blockchain au sens large – ont été abordés en relation aux projections des traders institutionnels. Et le moins que l’on puisse dire est que l’euphorie est loin d’être au rendez-vous.

En effet, sur le panel de 4 000 traders de cette envergure interrogés au cours de son enquête, seulement 7 % considèrent la blockchain comme une technologie influente. Un chiffre en très forte baisse, puisqu’il pointait à 25 % dans le rapport de 2022.

78 % des traders institutionnels ne prévoient pas de négocier des cryptomonnaies
L’IA serait l’avenir du trading pour les 3 prochaines années – Source : JP Morgan

Une rétrogradation appliquée au profit évident de l’intelligence artificielle (IA), actuellement à la tête de 61 % d’opinions enthousiastes. Et cela se répercute bien évidemment sur les intentions de trading, puisque 78 % des personnes interrogées affirment ne pas avoir l’intention de négocier des cryptomonnaies au cours des cinq prochaines années.

Les principaux événements macroéconomiques mentionnés par les traders institutionnels pour l’année 2024 sont l’inflation (27 %), les élections américaines (20 %) et le risque accru de récession (18 %). Un contexte au sein duquel le lancement des ETF Bitcoin au comptant semble loin de cristalliser l’intérêt souhaité. Mais l’année 2024 est encore loin d’avoir livré toutes ses promesses.

Grâce à Bitpanda, vous pouvez investir sereinement dans les cryptos comme dans les actions ou même sur les ETF, en bénéficiant de la sécurité d'une plateforme auditée et régulée en France. Soutenez le Journal du Coin en vous inscrivant via ce lien affilié.
<strong>Inscrivez-vous sur Bitpanda</strong>
Inscrivez-vous sur Bitpanda

Hugh B.

Passionné depuis de nombreuses années par l’univers décentralisé des cryptomonnaies et le développement du Web3 j’attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Je suis également un auteur publié.