La Thaïlande instaure un inédit « Super KYC » pour acheter du bitcoin – Une régulation qui fait débat

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Présence physique obligatoire pour acheter du bitcoin ? – Il n'y a pas qu'en France que les règles du crypto-game évoluent. L'Anti-Money Laundering Office (AMLO) de la Thaïlande a annoncé cette semaine que les exchanges thaïlandais auront l'obligation de vérifier l'identité de leurs clients à travers une procédure qui nécessitera… leur présence physique.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-SwissBorg-opportunites-financieres-1.png.

La Thaïlande emboîte le pas de la France et durcit ses procédures

Selon les informations du Bangkok Post, cette nouvelle mesure devrait entrer en vigueur au cours du mois de septembre. Pour le moment, toutes les étapes du procédé d'identification des clients sont dématérialisées. Toutefois, le nouveau système obligera les citoyens thaïlandais à scanner une puce attachée à leur carte d'identité pour s'enregistrer et échanger des cryptomonnaies.

Outre la collecte d'informations sur les utilisateurs, les nouvelles règles visent à empêcher les clients étrangers d'accéder aux exchanges thaïlandais afin de lutter contre le blanchiment d'argent.

Poramin Insom, co-fondateur et Administrateur de Santang, l'un des principaux exchanges thaïlandais, s'est exprimé sur la situation :

« La plupart des exchanges sont encore occupés à configurer leurs systèmes pour accueillir le plus de clients possible, car les demandes de nouveaux comptes ne cessent d'affluer. Toutefois, cette croissance pourrait être freinée si le processus d'enregistrement se complexifie. »

Poramin Insom
Nouveau cadre d’identification des clients de l'AMLO en Thaïlande
Nouveau cadre d’identification des clients de l'AMLO en Thaïlande – Source : Bangkok Post

Par ailleurs, les négociants d'or du pays seront tenus de demander à leurs clients de présenter leur carte d'identité lorsqu'ils achètent ou vendent de l'or d'une valeur supérieure à 100 000 bahts. Enfin, les entreprises auront l'obligation de soumettre un rapport à l'AMLO pour les transactions supérieures à 2 millions de bahts. Lorsque la transaction est considérée comme suspecte, un rapport sera rédigé sans en informer le client.

Avec le bull run, l'inflation et la numérisation de l'économie, les actifs numériques connaissent un succès fulgurant, ce qui provoque mécaniquement la mise en place de mécaniques de régulations partout dans le monde. Néanmoins, la Thaïlande semble faire un pas dans la mauvaise direction en imposant la présence physique des clients pour la vérification de leur identité. Cette mesure pourrait se révéler contre-productive dans un contexte de pandémie, qui risque de se prolonger jusqu’à la fin de l'année 2021.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-arret-BFM-achat-crypto.png.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER