Le régulateur britannique (FCA) lance un avertissement aux « finfluenceurs » de memecoins

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Les memecoins sous surveillance. Les « finfluenceurs » sont des influenceurs qui promeuvent plus spécifiquement des produits financiers, ou assimilés. La mode des memecoins – initiée par le 1er d’entre eux, Dogecoin (DOGE) – semble manifestement en faire partie, si l’on en croit le tout récent avertissement émis par les régulateurs de la Financial Conduct Authority (FCA) au Royaume-Uni.

La promotion des cryptos avec des mèmes rigolos doit être « faite dans les règles »

Que ce soit l’énorme vague de memecoins sur Solana (SOL) ou le dernier chien Shiba à la mode qu’est Dogwifhat (WIF), vous n’avez pas probablement pas échappé à un des grandes tendances du moment dans la cryptosphère.

Une grande fiesta à laquelle la Financial Conduct Authority du Royaume-Uni aimerait bien mettre le holà. En effet, dans un communiqué de presse paru ce 26 mars 2024, la FCA « met en garde les entreprises et les finfluencers » de bien respecter les régulations sur les publicités quand ils publient des messages à leurs followers sur les réseaux sociaux.

Le régulateur britannique a ainsi émis des lignes directrices de bonne conduite (et de respect des lois) concernant les mèmes et autres publications faisant la promotion de services financiers.

Toutes les crypto à portée de clic
<strong>Ouvrez votre compte sur eToro</strong>
Ouvrez votre compte sur eToro

La FCA britannique ne rigole plus avec les memecoins

Et attention pour les récalcitrants aux directives de la Financial Conduct Authority, car que ce soit pour des memecoins ou d’autres produits financiers :

« Toute commercialisation de produits financiers doit être équitable, claire et non trompeuse afin que les consommateurs puissent investir, épargner ou emprunter en toute confiance. (…) Nous prendrons des mesures à l’encontre de ceux qui vendent des produits financiers de manière illégale. »

Lucy Castledine, directrice des investissements des particuliers à la FCA

Le régulateur rappelle ainsi aux (f)influenceurs que la promotion d’un produit financier sans l’approbation de la FCA peut être considérée comme « une infraction pénale ». D’après l’autorité de régulation financière, ce seraient ainsi « 10 000 publicités trompeuses » qui auraient été supprimées en 2023 (et 8 500 en 2022).

Quant aux potentiels investisseurs dans les memecoins et autres produits financiers promus par les finfluenceurs, ils doivent être « attentifs aux publicités douteuses et aux escroqueries en ligne ». Et la vigilance est fictivement de mise, car les arnaqueurs, comme toujours, ne manquent pas de surfer sur la vague d’enthousiasme des memecoins pour tromper des amateurs de mèmes trop insouciants.

Grâce à eToro, vous pouvez investir sereinement dans les cryptos comme dans les actions ou même sur les ETF, en bénéficiant de la sécurité d'une plateforme auditée et régulée en France
<strong>Ouvrez votre compte sur eToro</strong>
Ouvrez votre compte sur eToro

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour