Polygon se lance dans la bataille de la data blockchain

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Avail, le nouveau chevalier blanc d'Ethereum – La blockchain Polygon est une commit chain d’Ethereum, qui permet de déporter une partie de la charge hors de la chaîne principale. Après avoir en partie résolu le problème de scalabilité d’Ethereum, les équipes de Polygon s’attaquent désormais à la disponibilité des données.

Avail : la nouvelle blockchain made by Polygon

Le lundi 28 juin, les équipes à l’origine du protocole Polygon (anciennement Matic) ont dévoilé une nouvelle blockchain via un billet Medium. 

Présentation de la blockchain Avail par Polygon
Présentation de la blockchain Avail par Polygon

Baptisée « Avail », cette nouvelle blockchain est présentée comme une solution de disponibilité des données polyvalente et scalable. Celle-ci servira d’outil pour assurer la disponibilité des données auprès des sidechains, réseaux autonomes et autres solutions de seconde couche. 

Quel problème peut poser la disponibilité des données ?

En l’état, les blockchains qui suivent le même modèle qu’Ethereum (Polygon, BSC, etc.) sont composées de 3 entités

  • Les validateurs
  • Les nœuds complets ou full nodes
  • Les nœuds partiels ou light nodes.

Chaque bloc est créé et ajouté à la blockchain par les validateurs. Ensuite, ces derniers récupèrent les transactions de la mempool, les exécutent, génèrent le bloc et propage celui-ci à travers le réseau. 

Les nœuds complets, quant à eux, reçoivent ce bloc, vérifient qu’il est valide en rejouant les transactions. 

De leur côté, les nœuds partiels ne récupèrent que l’entête du bloc ainsi que le détail des transactions. C’est grâce à l’entête que le nœud est capable de vérifier l’authenticité du détail des transactions.

Cependant, bien que ce modèle soit sécurisé, il présente des limites, comme l’explique Polygon dans son article :

« Comme les clients légers ne téléchargent pas l'intégralité du bloc, ils peuvent être amenés à accepter des blocs dont les données sous-jacentes ne sont pas disponibles. Le producteur du bloc peut inclure une transaction malveillante dans un bloc et ne pas révéler l'intégralité de son contenu au réseau. C'est ce qu'on appelle le problème de la disponibilité des données, qui constitue une menace sérieuse pour les clients légers. »

C’est là qu’Avail entre en jeu. Ainsi, cette solution résout ce problème, en se concentrant sur la disponibilité des données des transactions présentes dans un bloc. Par conséquent, un bloc n’est considéré comme valide que si les données derrière celui-ci (le détail des transactions) sont disponibles.

Bien que cette solution puisse paraître hautement technique, elle pourrait permettre aux solutions de seconde couche d’augmenter considérablement leurs performances. Celle-ci concerne notamment les fameux rollups, en particulier les Optimistic Rollups.

Le monde d'Ethereum, de la DeFi et des autres blockchains à smart contracts est en perpétuelle effervescence ! Exposez-vous à ces cryptomonnaies d'avenir en suivant notre lien affilié vers une plateforme de référence !

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER