Le DOT n’est plus permis, Polkadot distribue 20 millions pour élargir son écosystème

Un coup de boost pour Polkadot – Lancé en 2017 à l’aide d’une ICO, le projet Polkadot vise à résoudre le problème d’interopérabilité rencontré dans l’écosystème blockchain. Depuis le lancement de son mainnet en mai 2020, les choses se sont accélérées pour le réseau qui accueille désormais les tant attendues parachains. 

21 millions de dollars pour financer l’innovation

Jeudi 3 février, le projet Polkadot a dévoilé le programme “Polkadot Pioneers Prize”. En pratique, ce programme vise à financer l’innovation et le développement du réseau Polkadot. 

Bannière de présentation du programme de financement de l'écosystème Polkadot
Lancement du programme Pioneers Prize – Source : Polkadot.

En pratique, Polkadot va proposer plusieurs défis à destination de la communauté, avec 21 millions de dollars à la clé. En effet, Polkadot a alloué pas moins de 993 286 DOT provenant de sa trésorerie on-chain. 

Pour rappel, ce fonds de trésorerie est contrôlé par la communauté, via la gouvernance on-chain de Polkadot. Au total, le montant de la trésorerie s’élève à 20 millions de jetons DOT. Ces fonds seront utilisés dans les années à venir pour financer le développement du protocole. 

Dans un premier temps, deux défis seront annoncés par Polkadot, plus tard dans l’année. Ces derniers couvriront deux sujets majeurs : 

  • La recherche concernant les zero knowledge proof
  • L’amélioration des infrastructures de Polkadot.

L’idée de ce programme remonte au mois de décembre, lorsque Parity Technologie, l’entreprise derrière le développement de Polkadot, a proposé sa création à la gouvernance. 

« Le Pioneer Prize sera géré par des curateurs élus et contiendra probablement des membres du conseil de la trésorerie on-chain, Parity Technologies, la Fondation Web3 et d’autres partenaires externes de l’écosystème. »

Présentation du projet

>> Marre de rater les pépites ? Venez prospecter sur Kucoin ! (lien affilié) <<

Polkadot : un écosystème en ébullition

Nous l’avons vu en introduction, Polkadot souhaite résoudre les problèmes d’interopérabilité rencontrés par les cryptomonnaies. 

Pour ce faire, Polkadot se présente comme une blockchain de couche 0. Celle-ci fait office de pont ainsi que d’organe de synchronisation pour un ensemble de blockchains appelées parachains

Ces parachains ont été déployées en décembre 2021, et permettent désormais au réseau de jouir d’un écosystème complet. En effet, à la fin du mois de novembre 2021, le projet Moonbeam a remporté la seconde enchère de parachains. Celle-ci fait suite à la première vente remportée par le projet Acala.

En parallèle, le réseau espère atteindre une plus importante démocratisation en sponsorisant l’une des principales équipes de football de la ligue espagnole : le FC Barcelone. En effet, Polkadot concourt aux côtés de Spotify et Tencent pour devenir le sponsor officiel du club, et faire rayonner le nom de Polkadot auprès de millions de fans. 

Si Bitcoin, DOT et les cryptomonnaies sont l’objet de toutes les convoitises, c’est parce qu’ils sont… précieux ! Prenez le train de la crypto en marche et inscrivez vous sur la plateforme Kucoin (lien affilié).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour