Onecoin à Sofia (Bulgarie) : raid dans les locaux d’une quinzaine de sociétés

Onecoin, qui a été créée il y a trois ans, est une pure escroquerie. Déjà plus de trois millions de personnes auraient d’ailleurs été victimes des activités malveillantes des entreprises derrière cette monnaie numérique. Les autorités bulgares ont donc décidé de faire un raid dans les locaux d’une quinzaine de sociétés liées au Onecoin.

Onecoin Sofia, assiégé par les forces de l’ordre bulgares

Depuis plusieurs mois, les autorités de nombreux pays surveillent attentivement les activités de ce système pyramidal. L’Allemagne par exemple a décidé de traduire en justice le fondateur de Onecoin, Ruja Ignatova.

Cette fois-ci, c’est au tour de la Bulgarie de passer à l’action contre Onecoin, que les autorités du pays soupçonnent de « fraude commerciale », de « blanchiment d’argent » et de « paiements illégaux ».

Une grande opération a été récemment organisée par des représentants du Parquet bulgare, des agents impliqués dans la lutte contre le crime organisé, ainsi que des agents de la Sécurité nationale. Tout ce beau monde s’est donné la main pour perquisitionner les bureaux de l’entreprise filiale « One Network Services », ainsi que de 14 autres sociétés également impliquées dans la cryptomonnaie Onecoin.

Une enquête d’envergure internationale

Si les forces de l’ordre bulgares ont ainsi fait irruption dans les locaux de Onecoin, ce n’est pas pour procéder à des arrestations, en tout cas pas pour le moment. En effet, d’après les déclarations officielles, les autorités bulgares étaient venues pour enquêter, interrogeant une cinquantaine de personnes. Ils ont dans la foulée confisqué des documents qui pourraient servir de preuves dans cette affaire.

Par ailleurs, les serveurs de Onecoin à Sofia ont été fermés, ce qui n’a pas pour autant empêché la filiale locale One Network Service de continuer ses activités selon les procureurs bulgares. En effet, Onecoin Ltd est enregistré aux Émirats Arabes Unis, ce qui lui permet de rester opérationnel dans le monde entier, malgré les restrictions en Bulgarie et dans d’autres pays.

Cette enquête sur Onecoin ne se limite pas seulement à la Bulgarie mais s’étend à l’international. En plus de cette descente organisée à Sofia, certains pays ont également entamé leurs propres enquêtes concernant la fameuse monnaie du diable, comme le confirme le bureau du procureur bulgare.

« Actuellement, les sociétés associées à OneCoin Ltd. font l’objet d’une enquête en Angleterre, Irlande, Italie, États-Unis, Canada, Ukraine, Lituanie, Lettonie, Estonie et dans de nombreux autres pays. »

Ainsi, les autorités du monde entier ont le regard pointé sur Onecoin et tout ce qui se cache derrière. À quand le dénouement de cette affaire ? Subira-t-il le même sort que Bitconnect ? À suivre…

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : News.bitcoin ; Financemagnates
Image : RossHelen/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Commentaires

Une réponse à “Onecoin à Sofia (Bulgarie) : raid dans les locaux d’une quinzaine de sociétés


Yvon Raymond
Je lis beaucoup d'article sur ce qui ce dit de onecoin et je ne sais plus à qui me fier. Est-ce vraiment une arnaque où c'est réel. Est-ce qu'on peut espérer faire de l'argent un jour où on peut dire adieux à notre investissement. Et si on peut échanger comment faire. Merci pour votre réponse
Répondre · Il y a 2 ans

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour