Le minage de bitcoins hors-la-loi dans l’État de New York ? Les acteurs cryptos se mobilisent

Des milliers d’espoirs en train de sombrer ? – L’Assemblée de l’État de New York avait adopté le projet de loi qui devrait imposer un moratoire de 2 ans sur le minage de cryptomonnaies. Alors que le processus législatif suit son cours, les entreprises de minage tirent la sonnette d’alarme si une telle loi venait à être appliquée.

Mineurs non grata à New York : les discours alarmants

Le Sénat de l’État de New York se penche sur le projet de loi visant à mettre en place un moratoire de 2 ans sur les nouveaux projets de minage. L’interdiction toucherait les nouvelles installations alimentées par de l’électricité produite par du gaz, du charbon ou d’autres sources d’énergies non renouvelables.

Le Sénat n’a pas encore adopté le projet de loi. Toutefois, il suscite déjà des inquiétudes qui pourraient motiver les entreprises de minage à s’implanter dans d’autres États, au détriment de l’économie new-yorkaise.

Le CEO de Compass Mining, Whit Gibbs, estime ainsi que la plupart des sociétés d’extraction de cryptomonnaies gardent leur distance avec New York, compte tenu de l’attitude apparemment négative des autorités contre les mineurs. Pour rappel, Compass Mining est une plateforme de mise en relation de mineurs et d’investisseurs du monde entier.

Le minage dans l'état de New York est menacé par la régulation

>> Venez vous exposer au Bitcoin aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur (lien affilié) <<

Aprés l’état de New York, place au Texas ?

Quant au co-fondateur de la société de minage Xive.io, Didar Bekbauov, il a indiqué au média CoinDesk qu’il s’intéressait plutôt au Texas. En effet, la réglementation de l’État est favorable au développement du secteur. Le Texas propose en outre une électricité bon marché.

Ce projet de loi, qui ne semble viser que les installations minières utilisant de l’électricité issue d’énergies non renouvelables, épargne-t-il vraiment les mineurs verts ?

Ces derniers seraient inquiets selon, John Olsen, qui occupe le poste de New York state lead pour The Blockchain Association. Ils se demanderaient s’ils seront les prochains sur la liste.

Il rappelle que le projet de loi original appelait à un moratoire pour toutes les exploitations de minage. John Olsen souligne en outre que « tout type de moratoire dans la loi est problématique ». Une telle disposition pourrait en effet être étendue ou prolongée.

Ces discours des acteurs du minage dissuaderont-ils le Sénat de l’État de suivre le même chemin emprunté par l’Assemblée ? La communauté crypto continue de se mobiliser à New York pour tenter de convaincre les législateurs de faire marche arrière. Les lobbies se mobilisent au Capitole de l’État pour faire bloc contre ce moratoire, ce qui pourrait créer un précédent dommageable au secteur.

Le temps de l’intérêt des états pour Bitcoin est venu. Et vous, que faites vous pour préparer l’avenir ? Commencez à vous familiariser avec ce monde passionnant, et n’attendez plus pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence (lien affilié).

Kallisté O'Sullivan

Courtière en assurance dans une autre vie, crypto-addict dans celle-ci ! Je vulgarise Bitcoin et la blockchain pour ma famille et mes amis depuis bien trop longtemps, il était temps de passer aux choses sérieuses

Recevez un condensé d'information chaque jour