La cryptomonnaie (maudite) de Facebook – Une Libra qui joue petit bras pour 2021 ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Facebook ne lâche pas l’affaire – Dévoilée par Facebook le 18 juin 2019, Libra était une cryptomonnaie « privée » qui a connu un flop. Toutefois, le réseau social ne semble pas avoir baissé les bras. Eh, oui ! C’est une nouvelle version de Libra qu’il prévoit de lancer aujourd’hui.

Les prémices d’un projet ambitieux

Pour rappel, Libra souhaitait révolutionner le transfert d’argent dans le monde, en positionnant Facebook comme pionnier en la matière.

Dans un premier temps, son jeton éponyme devait être conçu comme les autres cryptomonnaies, mais était censé être moins volatile et spéculatif. Par la suite, une blockchain dédiée devait être développée pour vérifier les transactions et gérer l’émission de ces jetons.

Facebook Libra

La monnaie virtuelle devait par ailleurs être soutenue par un panier de devises multiples, afin d’émettre une forme d’actif monétaire “synthétique”. De la même façon, Libra avait su convaincre plusieurs acteurs importants, comme Mastercard, Visa ou encore PayPal.

Un réel engouement donc, poussant même le ministre Bruno Le Maire à s’exprimer sur le sujet à l’époque :

« Nous ne pouvons pas autoriser son développement sur le sol européen. »

Bruno Le Maire, lors d’une conférence à l’Organisation de coopération et de développement économiques

Cela dit, cet intérêt n’était que de courte durée. Certains avaient même pensé à un abandon. Aujourd’hui, le projet Libra semble poursuivre son bonhomme de chemin avec, cette fois-ci quelques corrections.

Le retour du fils prodigue ?

Dans un article publié le 26 novembre, le Financial Times a révélé que le groupe Libra, basé à Genève, était sur le point d’émettre une monnaie numérique unique indexée sur le dollar. Les ambitions de Facebook serait donc revue à la baisse, avec un projet moins ambitieux. En effet, Libra devait initialement être indexée sur plusieurs monnaies, notamment l’euro, le livre sterling, mais aussi possiblement le yuan.

Toujours selon le FT, cette nouvelle Libra pourrait voir le jour dès janvier 2021, avec une version bêta plus restreinte. Ce n’est après qu’elle pourrait être indexée sur plusieurs autres monnaies fiats – peut-être, qui sait.

L’équipe de Mark Zuckerberg semble au taquet pour corriger ses erreurs par le passé. Malgré tout, les objectifs de Libra ne semblent pas avoir changé. Seules les précautions sont plus importantes. Voyons ce qu’il en sera en 2021 !

Avatar

Auteur

Entrepreneur avant tout, l’univers blockchain constitue pour moi une réelle opportunité, au potentiel pratiquement infini. Ma vision est orientée vers le long terme, dans un monde régi par des actions de court terme.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER